Finkielkraut : « Y a-t-il une tradition démocratique en Egypte ? Je l’espère »

vendredi 4 février 2011, par Desinfos

Voir en ligne : http://www.liberation.fr/monde/0101...

Mais où sont passés les défenseurs des droits de l’homme ? Que pensent-ils, ces intellectuels qui, au nom de la démocratisation du monde arabe, avaient refusé de condamner l’intervention américaine en Irak ? Nés du combat contre le totalitarisme soviétique, ces « néoconservateurs à la française » n’ont cessé de dénoncer l’islamisme ces dernières années, toujours au nom de la démocratie. Or, aujourd’hui, ils sont silencieux. Pas un qui n’ait appelé à soutenir les démocrates tunisiens et égyptiens comme ils le firent pour la Géorgie ou l’Ukraine. Pour Libération, le philosophe Alain Finkielkraut (1) explique les raisons de cette prudence.



Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil