Vae Victis ! Qu’il est doux de piétiner le vaincu… Ben Ali, ce salaud soutenu par la France

Luc Rosenzweig | Causeur

dimanche 16 janvier 2011, par Desinfos

Précisons-le d’emblée : je n’ai aucune sympathie, ni même de compassion envers Zine al-Abidine Ben Ali, président déchu de la Tunisie. Mon dernier voyage en Tunisie remonte à 1965, alors que membre de la direction de la Mutuelle nationale des étudiants de France, j’avais répondu à une invitation de l’Union générale des étudiants tunisiens pour étudier la mise en place d’un système de protection santé pour leurs membres. Inutile de dire que l’affaire se perdit dans les sables, du côté de Foum Tataouine, car le gouvernement de Habib Bourguiba n’avait pas les moyens de financer un système de protection sociale de ses futures élites.


Voir en ligne : http://www.causeur.fr/vae-victis-qu...


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil