Mesures prises par Israël pour faciliter la vie des Palestiniens depuis le début du cessez-le-feu

Lettre d’information éditée par l’Ambassade d’Israël en France

mercredi 6 août 2003

Depuis le début de la vague de violence palestinienne en septembre 2003, le Gouvernement israélien a réitéré sa position selon laquelle les restrictions imposées à la circulation des personnes et des marchandises dans les territoires de Judée-Samarie et de la bande de Gaza sont le résultat direct du terrorisme palestinien et du besoin de faire face à ses menaces.


Israël a toujours affirmé n’avoir aucun intérêt à porter atteinte à la vie quotidienne des Palestiniens ou à leur qualité de vie. Israël n’est pas en conflit avec le peuple palestinien, mais avec les terroristes qui en font partie. C’est pourquoi la baisse de la violence palestinienne réduira le besoin d’imposer des restrictions sécuritaires.

Ainsi, la baisse relative du nombre d’actions terroristes des dernières semaines, même si elle est loin d’une cessation totale du terrorisme et du démantèlement des infrastructures terroristes, permet à Israël de prendre des mesures destinées à faciliter la vie quotidienne des Palestiniens :

29.06.03 retrait de Tsahal de Beit Hanoun au nord de la bande de Gaza

02.07.03 passation de la responsabilité sécuritaire de Bethléem et de la zone A, à l’Autorité Palestinienne

14.07.03 ouverture d’une nouvelle voie de circulation aux Palestiniens au centre de la bande de Gaza

24.07.03 transfert d’équipement civil se trouvant sur le Karine A à l’Autorité Palestinienne

27.07.03 en Judée-Samarie :

 

Dans la bande de Gaza :

 

Il faut souligner que la volonté d’Israël de faciliter la vie des Palestiniens ne se fera pas au détriment de la sécurité des Israéliens.

Le souci de sécurité est la priorité d’Israël dans toutes les étapes d’application de la feuille de route.

Seule la cessation totale du terrorisme et le démantèlement des organisations terroristes amèneront une nouvelle réalité dans laquelle Israël n’aura plus besoin de restrictions sécuritaires, ce qui permettra la poursuite du processus d’allègements des conditions de vie des Palestiniens.   


La revue des infos

Mots-clés

Accueil