Hariri : affaire classée. En Syrie on en rit

Gil Mihaely | Causeur

jeudi 2 décembre 2010, par Desinfos

Après plus de cinq ans, la commission internationale d’enquête créée par l’ONU pour faire la lumière sur l’assassinat de l’ancien Premier ministre libanais Rafiq Hariri est sur le point de remettre un acte d’accusation. À en croire la presse mondiale de ces derniers mois, Daniel Bellemare, le procureur du tribunal spécial pour le Liban (TSL), formé pour juger les responsables de ce crime, le Hezbollah serait désigné comme l’exécuteur de l’attentat-suicide du 14 février 2005 qui a coûté la vie à Hariri ainsi qu’à des dizaines d’autres Libanais.


Voir en ligne : Lire la suite de l’article directement sur http://www.causeur.fr


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil