STUXNET. L’oracle d’ISIS tient en deux mots : “Pourquoi pas ?”

NANOJV

mardi 23 novembre 2010, par Desinfos

Le 12 novembre dernier, Symantec (leader américain en sécu informatique) lançait l’hypothèse d’un ciblage par Stuxnet des automates de contrôle des convertisseurs de fréquence produits par Fararo Paya en Iran et Vacon en Finlande (qui n’a pas apprécié d’être mêlé à l’histoire). Un doigt pointait immédiatement vers Natanz dont les centrifugeuses d’enrichissement utilisent par définition des convertisseurs.


Voir en ligne : Lire la suite de l’article directement sur http://nanojv.wordpress.com/


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil