Le président syrien Bachar Al-Assad : Je n’ai pas « promis » de réforme

MEMRI Middle East Media Research Institute

jeudi 14 octobre 2010, par Desinfos

(…)  Bachar El-Assad :  Tant que nos droits seront confisqués, qu’il s’agisse de territoires, de souveraineté, de menaces, etc., nous suivrons cette voie. Nous n’avons pas le choix. Ce n’est pas comme si nous avions des dizaines de possibilités et que nous avions choisi celle-là, et ce n’est pas [non plus] que nous aimons la guerre et le combat. Nul n’aime la guerre et le combat à moins d’avoir perdu l’esprit. Mais avons-nous le choix ? Alors que les résolutions de l’ONU ne sont pas appliquées et que la politique internationale se trouve démunie de toute considération morale, alors que le pouvoir prend le pas sur la raison dans le monde, nous n’avons d’autre choix que de mener la résistance.


Voir en ligne : Lire la suite de l’article directement sur www2.memri.org


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil