L’Iran aura une capacité nucléaire d’ici 2007 selon les estimations de l’ensemble des services de renseignement d’Israël

jeudi 22 juillet 2004


L’année 2007 a été désignée comme le point de non retour à partir duquel l’Iran, présenté comme la principale menace sur Israël, pourrait disposer de l’arme nucléaire, selon Kol Israël.

Des représentants du Mossad et du du Shin Beth participaient à la rencontre avec le cabinet de sécurité israélien d’Ariel Sharon

Au cours de la rencontre, deux autres menaces sur Israël ont été évoquées, celle d’armes non conventionnelles qui pourraient parvenir aux mains des Palestiniens et celle de missiles de la Syrie et du Hezbollah chiite libanais, susceptibles de frapper le coeur du territoire israélien

Lundi, lors d’une intervention devant la commission des Affaires étrangères et de la Défense de la Knesset, un officier des renseignements militaires avait indiqué que l’Iran avait repris récemment ses activités liées à la production d’uranium enrichi dans le cadre de ses efforts en vue de se doter de l’arme nucléaire.

Cet officier n’a pas écarté par ailleurs l’éventualité que le Hezbollah n’acquiert auprès de l’Iran des armes non conventionnelles

Le chef des renseignements militaires, le général Aharon Zeevi Farkash, avait estimé le 6 juillet que l’Iran pourrait disposer de l’arme nucléaire d’ici 2007.

« L’Iran n’a pas l’intention de stopper son programme nucléaire. Et s’il réussit à le poursuivre jusqu’au printemps 2005, alors dans les deux années suivantes, il obtiendra l’arme atomique », avai-il déclaré.

« Cela est inquiétant non seulement pour Israël, mais pour le monde entier », avait-il ajouté.


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil