Discussions dimanche pour un gouvernement de coalition en Israël

jeudi 15 juillet 2004

Le Premier ministre Ariel Sharon a fixé à dimanche le début des discussions officielles sur la formation d’un gouvernement de coalition élargi, crucial pour la réussite de son plan de retrait de la bande de Gaza.


Le Parti travailliste participera à ces discussions ainsi qu’un petit parti ultra-orthodoxe, le Judaïsme de la Torah unie (UTJ), a-t-on appris auprès des services du Premier ministre.

Sharon pourrait également proposer au parti Shas (ultra-orthodoxe) de participer à la coalition.

Sharon cherche à renforcer sa fragile coalition pour pouvoir mettre en oeuvre son plan de retrait de la bande de Gaza d’ici la fin de l’année prochaine.

Le Premier ministre, chef de file du Likoud, a approché les travaillistes de Shimon Peres après avoir perdu le mois dernier sa majorité parlementaire à la suite de la défection de certains alliés d’extrême-droite opposés à son plan de retrait.

Les travaillistes avaient accepté mardi le principe de négociations.

Le plan Sharon prévoit le démantèlement d’ici fin 2005 de l’ensemble des 21 implantations installées dans la bande de Gaza et de quatre implantations dans la Rive Occidentale.

La plupart des Israéliens sont favorables à un retrait de la bande de Gaza, où 7.500 israéliens vivent dans des communautés protégées parmi 1,3 million de Palestiniens.

Dans le cadre des discussions de dimanche, les travaillistes devraient demander que le retrait de Gaza soit plus rapide et réclamer des négociations directes avec les Palestiniens, qui craignent que le plan unilatéral de Sharon ne les prive à terme de larges pans de la Rive Occidentale dans leur futur Etat.

Shimon Peres a déclaré mercredi à Kol Israël que toute future coalition devait reposer sur deux piliers. « Le premier est le désengagement (...) Le second est la justice sociale. »

Le vice-Premier ministre israélien Ehud Olmert s’est également prononcé mercredi lors d’une visite à Istanbul en faveur d’une accélération du processus de retrait israélien de la bande de Gaza.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil