Le Hezbollah et ses fameuses diversions

Thérèse Zrihen-Dvir

jeudi 19 août 2010, par Desinfos

Ce n’était guère une simple coïncidence que le 3 Août dernier, les soldats/Hezbollah libanais avaient tendu une embuscade aux israéliens sur les frontières communes entre Israel et le Liban. C’était en ce jour même que le tribunal des Nations Unies devait enquêter l’assassinat de l’ancien premier ministre libanais Rafiq Hariri. La violence sur les frontières, la plus sérieuse depuis la guerre en 2006, déclenchée par l’armée libanaise, n’était qu’un acte désespéré de virer l’attention sur Israel et d’essayer d’incriminer Israel du meurtre de Hariri. Le timing du conflit indique que l’événement avait été minutieusement préparé pour empêcher l’ONU d’imputer l’organisation terroriste pour l’assassinat de Hariri.


Voir en ligne : LIre la suite de l’article directement sur therese-zrihen-dvir.over-blog.com


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil