La partie ne fait que commencer

Michel Gufinkiel | Hamodia

jeudi 29 juillet 2010, par Desinfos

« Les ennemis de mes ennemis sont mes amis » : le vieil adage se vérifie sous nos yeux, au sein du triangle Israël-Grèce-Turquie. La Grèce et la Turquie sont des ennemis héréditaires. Les Grecs ont longtemps constitué un groupe ethno religieux privilégié au sein de l’Empire ottoman. Jusqu’à ce qu’un État grec indépendant se constitue avec l’aide des puissances européennes, dans les années 1820. Au fur et à mesure qu’il s’étendait, en Thessalie, en Crète, en Macédoine, en Thrace, dans la mer Egée, il expulsait les populations turques locales. En 1923, les Turcs commencent à rendre la pareille : ayant repoussé une offensive grecque en Anatolie, ils expulsent 1,5 million de Grecs d’Ionie...


Voir en ligne : Lire la suite de l’article en directement sur middleeastenfrancais.blogspot.com


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil