Le Hezbollah sème un vent antifrançais au Liban-Sud

Par Georges Malbrunot Le Figaro

lundi 19 juillet 2010, par Desinfos

Voir en ligne : Lire la suite de l’article directement sur www.lefigaro.fr

La milice encourage la population à manifester contre le contingent français de la Finul. « La main qui touchera à l’armement de la résistance sera coupée. » Sur l’affiche, l’homme fort du Liban-Sud, Hassan Nasrallah, chef du Hezbollah (« le Parti de Dieu »), lance cet avertissement dans la langue de Molière. Pour que le message soit bien compris des soldats français de la Force des Nations unies au Liban (Finul), qui patrouillent à Kirbet Slem, bourgade encaissée dans la vallée du wadi al-Ahjir. Une voie de pénétration privilégiée par les miliciens chiites pour se rapprocher de la frontière avec Israël.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil