Au Canada, une femme musulmane ne sera pas incarcérée pour avoir étouffé sa fille à l’aide d’un foulard

par Thérèse Zrihen-Dvir

samedi 17 juillet 2010, par Desinfos

L’apothéose du multiculturalisme, n’est-ce pas une chose prestigieuse ? Quelle tolérance, quelle magnanimité ? Tout aurait pu nous sembler parfait hormis pour la pauvre Aminat Magomadova, que le directeur de son école traitait de « jeune fille affectueuse et vibrante ». Le crime d’honneur est définitivement en ascension : à Calgary, une mère qui a étranglé sa fille, s’en sort avec une peine de détention conditionnelle. La mère, âgée de 36 ans, assassina sa fille, une adolescente, à l’aide d’un foulard, il y a trois ans. Elle ne passera pas un seul jour en prison, a décidé le juge le Jeudi dernier.


Voir en ligne : Lire la suite de l’article en directement sur therese-zrihen-dvir.over-blog.com


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil