La rupture programmée de longue date des relations israélo-turques

Par Maître Bertrand Ramas-Muhlbach. Pour © 2010 lessakele et © 2010 aschkel.info

lundi 12 juillet 2010, par Desinfos

Le 5 juillet 2010, la Turquie a annoncé, par la voix de son Ministre des Affaires Etrangères, qu’elle romprait ses liens avec Israël si l’Etat juif ne présentait pas ses excuses pour l’abordage du navire turc de la flottille d’aide humanitaire Mavi Marmara, intervenu le 31 mai 2010, qui s’est soldé par la mort de neuf personnes. Ainsi, et de façon progressive, la Turquie a d’abord qualifié l’opération comme relevant du terrorisme d’Etat, puis suspendu (le 3 juin) tous les projets d’infrastructure en partenariat avec Israël, avant d’interdire son espace aérien aux vols militaires israéliens, puis de rappeler son ambassadeur en menaçant d’élever le consul en poste à Jérusalem au rang d’« ambassadeur de Turquie en Palestine ».


Voir en ligne : Lire la suite de l’article directement sur lessakele.over-blog.fr


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil