Des agents israéliens opéreraient secrètement au Kurdistan irakien et en Iran, a révélé le magazine américain New Yorker.

Jerusalem Post en français

mardi 22 juin 2004


Selon l’article du journaliste Seymour Hersh, des agents israéliens, dont des membres du Mossad et des officiers de Tsahal, entraîneraient des commandos kurdes au Kurdistan irakien, dans le nord du pays.

Le porte-parole de l’ambassade d’Israël à Washington, Mark Regev, a démenti ces informations, qui selon le New Yorker, ont toutefois été confirmées par un haut responsable de la CIA.

Selon Seymour Hersh, lauréat du prix Pulitzer, « les Israéliens sont arrivés à la conclusion depuis la fin de l’an dernier que l’Administration Bush ne serait pas capable d’apporter la stabilité ou la démocratie en Irak, et qu’Israël devait trouver d’autres options. En s’alliant aux Kurdes, Israël a des yeux et des oreilles en Iran, en Irak et en Syrie », selon le magazine, qui considère que l’objectif immédiat des Israéliens après le 30 juin est de mettre en place des commandos kurdes capables de contrebalancer les milices chiites.

Seymour Hersh affirme également que des agents israéliens ont traversé la frontière reliant l’Irak à l’Iran afin de poser des capteurs et autres appareils près d’installations nucléaires iraniennes jugées suspectes.


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil