Quotidien syrien : Pourquoi les pays arabes ne pourraient-ils pas détenir d´armes nucléaires ?

MEMRI Middle East Media Research Institute

jeudi 6 mai 2010, par Desinfos

Dans un article paru dans le quotidien syrien Al-Watan, proche du régime syrien, le rédacteur en chef Waddah Abd R abbo se demande pourquoi les pays arabes et l´Iran ne pourraient pas obtenir l´arme nucléaire comme moyen de dissuasion face à Israël. 

Il convient de noter qu´officiellement, la Syrie ne cherche pas à obtenir d´armes nucléaires et s´oppose à la détention e telles armes par les pays de la région, y compris l´Iran [1]. 

Ci-dessous les principaux points de l´article : [2] 
}


Al-Watan, proche du régime syrien : « Pourquoi un pays arabe, ou l´Iran, ne pourrait-il obtenir d´armes nucléaires, vu qu´Israël en possède ? »


« (...) Malgré l´appel lancé par la Syrie et d´autres pays pour empêcher la prolifération des armes de destruction massive au Moyen-Orient, je me pose une question qui, me semble-t-il, est devenue légitime : pourquoi un pays arabe, ou l´Iran, ne pourrait-il obtenir d´armes nucléaires, vu qu´Israël en possède, en est fier, et ignore tous les appels, de pays arabes ou non arabes, à l´élimination des armes de destruction massive ? 

En d´autres termes, qui menace la sécurité et la s tabilité de notre région ? N´est-ce pas Israël, qui occupe les terres, tue des dizaines de Palestiniens tous les jours, menace de renvoyer la Syrie à l´âge de pierre et de détruire les infrastructures libanaises ? 

Face à toutes les menaces et au danger que représente Israël pour tous les Arabes, les pays arabes menacés n´ont-ils pas le droit, ne sont-ils pas [même] obligés d´obtenir des armes nucléaires pour dissuader Israël de prendre des mesures agressives ? » 



« Aujourd´hui, l´Occident… empêche l´Iran d´obtenir la technologie nucléaire dont tous les pays de la région auront besoin dans les dix ans à venir »


« L´Occident essaye depuis plusieurs dizaines d´années d´empêcher les pays arabes d´accéder au ´savoir-faire´ [nucléaire], sous prétexte que celui-ci pourrait menacer la sécurité d´Israël, et les a empêchés de se procurer des armes de technologie de pointe sous le même prétexte. Aujourd´hui, l´Occident est confronté à l´Iran, qui n´a jamais prétendu vouloir obtenir d´armes nucléaires, et l´empêche d´accéder à la technologie nucléaire dont tous les pays de la région auront besoin dans les dix ans à venir. 

Il y a quelques jours, Abdallah bin Abdel Aziz, roi d´Arabie saoudite, a décidé de créer la Cité du Roi Abdallah pour l´énergie nucléaire et renouvelable. L´Arabie saoudite sera certainement l´un des premiers pays arabes à avoir besoin d´énergie nucléaire, en raison de son développement sans précédent dans le domaine de la construction et de sa [forte] démographie ces dernières années. Cette approche considère que les ressources pétrolières ne devraient pas être épuisées, mais préservées pour les générations à venir. Tous les pays producteurs de pétrole devraient l´adopter afin de préserver leurs ressources et de diversifier leurs sources de revenus en d éveloppant leurs secteurs industriel, touristique, et leurs services. » 



« Pour autant que je sache, les revendications iraniennes vont dans le même sens »

« Pour autant que je sache, les revendications iraniennes vont dans le même sens. [L´Iran] n´a jamais prétendu vouloir obtenir d´armes nucléaires. Mais encore une fois je me demande : pourquoi les pays arabes ne pourraient-ils pas obtenir le savoir-faire et la technologie [nucléaires] tant qu´il y aura un ennemi appelé Israël qui nous attend au tournant ?

Si nous n´oeuvrons pas en ce sens, comment dissuader Israël, ses gouvernements extrémistes et ses agresseurs, qui repoussent l´Initiative de paix arabe, occupent de plus en plus de terres chaque jour et appellent à expulser tous les Palestiniens ? 

Le temps est venu pour nous de réfléchir sérieusement à l´arme nucléaire comme à un moyen de dissuasion face à l´approche impérialiste d´Israël et comme à un moyen de convaincre le monde [d´assurer] la sécurité des Arabes plutôt que celle d´Israël. Le citoyen arabe a le droit de vivre dans la sécurité et la stabilité, et mérite de jouir d´une statut élevé et d´être honoré par tous les pays du monde. Et cela n´arrivera pas tant qu´il n´aura pas accès à la connaissance et au pouvoir. Allons-nous agir ? »




Notes : 



[1] Le ministre syrien des Affaires étrangères Walid Al-Muallem a déclaré lors d´une visite en France en octobre 2009 : « La région n´a pas besoin d´armes nucléaires », Al-Watan (Syrie), 1er octobre 2009. 



[2] Al-Watan (Syrie), 27 avril 2010.


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil