Rapport Goldstone : La France vote contre Israël

Michel Darmon - Ingénieur général du Génie maritime (cr)

jeudi 4 mars 2010, par Desinfos

Le rapport Goldstone sur l’opération israélienne à Gaza qui a pris fin le 18 janvier 2009 se fonde sur des témoignages « recueillis en public et télévisés en direct, sous la surveillance d’une des parties du conflit, le Hamas ». Cette précision stupéfiante a été révélée dans l’analyse-clef publiée par la revue Controverses dans son numéro 13 de mars 2010. À elle seule, elle enlève toute crédibilité au rapport.


Cela n’a pas empêché l’Assemblée générale de l’Onu de voter le 26 février 2010 une résolution demandant à nouveau à Israël et à la partie palestinienne (laquelle ?) de procéder à des investigations sur les graves violations signalées par le rapport Goldstone, c’est-à-dire sur de prétendues violations imputées unilatéralement à Israël.

La meute des États totalitaires ou fascisants, rejointe par le camp des lâches, des complaisants et des corrompus, cette meute qui a colonisé l’Onu l’a emporté par 99 voix contre 7 et 30 abstentions.

Honneur au Canada, à la Micronésie, au Nauru, au Panama, à la Macédoine et aux États-Unis qui ont voté avec Israël.

Mais la France du Quai d’Orsay, de M. Kouchner et de M. Sarkozy a, en notre nom, voté avec la meute.


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil