Les Européens vont être représentés par le président du conseil européen au sommet arabe qui s’ouvre aujourd’hui à Tunis

samedi 22 mai 2004


Le ministre des affaires étrangères et président du conseil européen, Brian Cowen va représenter l’Union Européenne ce week-end au sommet de la Ligue arabe. C’est ce qu’a déclaré ce responsable à l’issue de la réunion du Conseil de coopération du Golfe.

 A l’occasion du sommet arabe de Tunis, l’Union Européenne demandera à la Ligue arabe de relancer l’initiative de Beyrouth sur la paix au Proche Orient et d’adopter une démarche de soutien envers le processus.

Cette initiative propose la paix, la sécurité et la normalisation avec Israël en échange de son retrait de tous les territoires arabes occupés, et appelle à un règlement équitable de la question des réfugiés palestiniens.

Le sommet sera aussi une opportunité pour débattre de la proposition la proposition pour la méditerranée et le moyen orient.

Des consultations entre les partenaires régionaux de l’Union Européenne ont déjà eu lieu sur la manière dont ils envisagent le développement de ce partenariat et elle poursuivra ces consultations lors du prochain sommet de la Ligue arabe. D’ores et déjà, des négociations sur la proposition d’un accord d’espace de libre échange Union Européenne et les six monarchies du Conseil de coopération du Golfe (CCG)  sont entamées et pourraient être conclues « rapidement », selon l’Union Européenne .

La région Méditerranée et Moyen-Orient revêt aux yeux de l’Union Européenne « une importance stratégique énorme pour l’Europe et le reste du monde ». Elle considère que la région « est confrontée à des défis sérieux exigeant des réformes politiques, économiques et sociales », d’où la nécessité d’adopter une politique de voisinage, censée compenser les lacunes du processus de Barcelone.

« Les réformes nécessaires doivent venir de la région elle-même », insiste l’Union Européenne, pour éloigner les soupçons d’ingérence dans les affaires intérieurs des pays arabes, car ces craintes ont déjà été exprimées vis à vis de l’initiative d e Washington sur le Grand Moyen Orient.


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil