La négation de la Shoah provoquera un regain de xénophobie (Medvedev-Netanyahu)

RIA Novosti

lundi 15 février 2010, par Desinfos

Réécrire l’histoire et contester la Shoah risque de remettre au goût du jour la théorie de la supériorité raciale, lit-on dans la déclaration commune du président russe Dmitri Medvedev et du premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, réunis lundi à Moscou. "Actuellement, la communauté internationale se heurte aux nouveaux risques et défis, notamment le terrorisme et la diffusion d’armes nucléaires qui menacent le monde et la paix. Dans ce contexte, certains tentent de réécrire l’histoire, de réviser le bilan de la Seconde guerre mondiale établi par l’ONU, de nier l’Holocauste (Shoah), et de glorifier les nazis et leurs complices


Voir en ligne : Lire la suite de l’article directement sur fr.rian.ru

.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil