A Tel Aviv, plus 150.000 personnes ont participé au rassemblement appelant au désengagement de la Bande de Gaza

dimanche 16 mai 2004


La vaste manifestation organisée par la gauche à Tel Aviv samedi soir s’est tenue sous la bannière « hors de Gaza et commençons le dialogue »

Le leader de l’opposition israélienne Shimon Peres a déclaré devant les manifestants que 80% des Israéliens souhaitaient voir la paix et seulement 1% tentaient de la bloquer.

Yossi Beilin, président du parti Yahad a affirmé que pendant les trois dernières années le camp de la paix était endormi et « aujourd’hui il s’est finalement réveillé ».

Le président du parti « Une Nation », Amir Peretz, a appelé à la reprise des négociations de paix, disant que les affaires diplomatiques et sociales ne pourraient pas se séparer.

La manifestation s’est déroulée sous la haute protection de sécurité sous la surveillance de quelque 1.300 officiers de la police et gardes de sécurité.

Avant le commencement de la manifestation, les organisateurs ont demandé une minute de silence à la mémoire des 15 soldats tombés dans le Sud de la Bande de Gaza, ils ont rejeté l’appel de certains politiciens au report du rassemblement à la suite de la récente violence dans la bande de Gaza.


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil