Deux soldats tués, deux blessés par des tireurs isolés palestiniens dans un camp de Rafah, dans le sud de la ville de la Bande de Gaza.

vendredi 14 mai 2004


Les deux soldats blessés ont été amenés par pont aérien au Centre Médical Soroka à Be’er Sheva. Tous les deux sont dans une condition stable, a annoncée Kol Israël vendredi soir.

Les brigades d’Al-Aqsa, liées au Fatah le mouvement du Président de l’Autorité Palestinienne Yasser Arafat , ont revendiqué l’attaque.

Les soldats impliqués dans l’incident de vendredi faisaient partie d’une unité placée dans la maison d’une femme palestinienne âgée dans le camp de Brésil dans la ville.

Les troupes étaient restées dans la maison pendant presque deux jours et faisaient partie d’un réseau de forces surveillant les soldats qui parcourent le secteur à la recherche des restes de cinq soldats de Tsahal tués dans l’attentat à la bombe sur un transporteur de troupes blindé voyageant sur l’Itinéraire Philadelphi mercredi.

Vendredi après-midi, la femme a demandé a quitter la maison pour acheter de l’alimentation. Quand elle est revenue, le soldat qui lui a ouvert la porte, a été blessé par un tir palestinien et est mort plus tard de ses blessures.

Le force de sauvetage qui est parvenu sur place dans un APC a rencontré aussi un tir lourd, pendant lequel plusieurs autres soldats ont été frappés.

Les morts de vendredi portent le nombre total de soldats tués dans la Bande de Gaza pendant les quatre jours passés à 13.


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil