Déclaration du Premier Ministre Nétanyahou sur la décision du gouvernement de suspendre la nouvelle construction en Judée et en Samarie - 25 novembre 2009

MFA - adapté en français par desinfos

jeudi 26 novembre 2009, par Desinfos

Aujourd’hui, mon cabinet a autorisé une politique de retenue concernant les implantations qui comprendra une suspension de nouvelles autorisations et de nouvelles constructions en Judée et en Samarie, pour une période de dix mois. Mon cabinet a autorisé cette opération de grande envergure en raison de notre profond désir de paix.


Voir en ligne : Lire le texte original en anglais directement sur www.mfa.gov.il

Nous espérons que cette décision aidera à lancer des négociations de paix sérieux pour parvenir à un accord de paix historique qui mettra définitivement fin au conflit entre les Palestiniens et Israël.

Nous nous sommes engagés à travailler étroitement avec les États-Unis pour faire progresser la paix et la sécurité dans la région. Nous avons été informés par de nombreux amis que si Israël prend une première étape vers la paix, les Palestiniens et le monde arabe répondront positivement par leurs propres étapes pour créer un cycle vertueux de bonne volonté. Eh bien, le gouvernement d’Israël à franchi une très grande et difficile étape vers la paix aujourd’hui. J’espère que les Palestiniens et le monde arabe saisiront cette occasion de travailler avec nous afin de forger un nouveau départ et un nouvel avenir pour nos enfants et pour leurs enfants.

Depuis le jour où notre gouvernement a prêté serment il y a huit mois, nous avons appelé à des négociations directes avec les Palestiniens. Pendant ce temps, nous avons pris de nombreuses mesures concrètes pour améliorer la vie quotidienne des Palestiniens et pour créer un climat dans lequel les négociations politiques auront les meilleures chances de réussir. Nous avons démantelé des centaines de barrages routiers et de points de contrôle, nous avons étendu les heures d’ouverture sur le pont Allenby et éliminé les obstacles bureaucratiques au développement économique palestinien.

Ces actions ont contribué à stimuler une forte augmentation, un boom, dans l’économie palestinienne. Dans le même temps, l’environnement sécuritaire s’est améliorée grâce à la fois aux efforts de Tsahal et aux efforts des forces de sécurité de l’Autorité Palestinienne mieux entraînées. Maintenant nous voulons ajouter à ce climat économique et à l’amélioration de la sécurité de véritables négociations politiques.

J’ai déjà dit que nous n’allions pas construire de nouvelles implantations et que nous n’allons pas exproprier des terres supplémentaires pour les implantations existantes. J’ai dit que nous allions aussi restreindre les activités d’implantation, et c’est exactement ce que nous avons décidé de faire aujourd’hui. J’ai promis de permettre à la vie normale de se poursuivre pour les trois cent mille citoyens israéliens, nos frères et soeurs, qui vivent en Judée et en Samarie.

C’est pourquoi cette suspension n’affectera pas la construction actuellement en cours. Il ne comprendra pas les écoles, jardins d’enfants, les synagogues et les bâtiments publics nécessaires à la poursuite d’une vie normale pendant la période de la suspension. Bien évidemment, toute l’infrastructure qui peut être nécessaire pour protéger notre sécurité nationale ou pour protéger la vie de nos citoyens sera également fournie pendant ce temps.

En ce qui concerne Jérusalem, notre capitale souveraine, notre position est bien connue. On ne met pas de restrictions à la construction dans notre capitale souveraine. Comme toujours, nous nous engageons à protéger la liberté de culte pour toutes les confessions et à assurer un traitement égal et équitable pour tous les résidents de la ville, Juifs et Arabes.

Lorsque la suspension prendra fin, mon gouvernement reviendra aux politiques des gouvernements précédents en matière de construction.

Je tiens à dire clairement aux Palestiniens : Le moment est venu d’entamer des négociations. C’est maintenant le temps de faire avancer le processus de paix. Il n’y a plus de temps à perdre. Israël a pris une mesure de grande portée pour la paix. Il est temps pour les Palestiniens de faire de même.


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil