Arafat expulse 21 fugitifs du Fatah de la Mukata

par Khaled Abu Tomaeh - Jerusalem Post

jeudi 22 avril 2004

Le président de l’Autorité Palestinienne Yasser Arafat au début de jeudi a expulsé 21 des fugitifs Fatah-Tanzim de son quartier général la Mukata dans Ramallah, craignant que Tsahal soit sur le point de faire une opération sur le complexe et arrête les hommes recherchés.


Les fugitifs, tous membres de la Brigade des Martyrs d’Al Aqsa, ont été cachés dans le complexe durant ces trois derniers mois. Israël a exigé à plusieurs reprises qu’ils soient exilés

Un fugitif, parlant sur condition d’anonymat, a dit que la semaine dernière, des officiels de la sécurité israéliens ont appelé Ismail Jabber, le commandant des forces nationales palestiniennes et lui a dit quesi les fugitifs ne sortaient pas par la force ils pénétreraient et si nécessaire, les sortireraient « du bureau d’Arafat. »

Après l’avertissement, cinq des fugitifs sont partis volontairement. Pendant la nuit, à environ 3h00, Arafat a personnellement dit aux 21 hommes restants de partir, selon le fugitif

Selon des officiels de l’Autorité Palestinienne, Arafat subissait des pressions pour leur ordonner de sortir par les forces de sécurité palestiniennes.

Parmi ceux qui ont été expulsés il y a Ali Barghouti, le neveu de Marwan Barghouti emprisonné, qui a exprimé l’atrocité de la décision d’Arafat. « Arafat a abandonné les activistes du Fatah, » a-t-il dit, ajoutant que l’expulsion était un crime, parce que les hommes nécessite une « protection »


La revue des infos

Mots-clés

Accueil