Farouk Hosni n’est pas compatible avec l’Unesco

Joël Rubinfeld, vice-président du Congrès juif européen | Le Temps

mardi 8 septembre 2009, par Desinfos

Dans les prochains jours, l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) se choisira un nouveau directeur général pour les quatre années à venir. Farouk Hosni, ministre de la Culture égyptien, est l’un des neuf prétendants à ce poste. Une candidature qui a de quoi surprendre si l’on envisage la fonction – défendre la diversité culturelle et la coopération artistique à l’échelle planétaire – à l’aune des déclarations de ce dernier.


Voir en ligne : Lire la suite du texte sur lefigaro.fr/


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil