Netanyahu : Il n’y a pas eu de percée concernant Guilad Shalit

Revue de la presse israélienne du service de Presse de l’ambassade de France en Israël

lundi 31 août 2009, par Desinfos

/ Roni Shaked & Zvi Zinger – Yediot Aharonot
« Ne vous laissez pas emporter par la vague de rumeurs concernant Guilad Shalit. Nous ne devons pas nous attendre à une percée demain ou après-demain et j’ignore si une telle percée aura lieu », a dit hier à ses ministres le Premier ministre Netanyahu, suite aux nombreuses informations selon lesquelles on serait proche de la fin de l’affaire.


« Nous espérons une percée mais lorsque l’on parle d’un possible accord dans les prochains jours, cela n’est pas fondé. Tout ce que je peux dire c’est qu’il est de notre devoir de ramener Guilad Shalit chez lui, sain et sauf. C’est cela notre politique, mais au-delà, on a pu entendre de nombreuses exagérations », a souligné M. Netanyahu.

Le Hamas lui aussi a tenté hier de refroidir l’enthousiasme causé par les informations publiées par l’hebdomadaire allemand Der Spiegel et a démenti que Khaled Mashal se rendrait bientôt au Caire dans le but de négocier un accord.

Osama Hamdan, un des membres du bureau politique du Hamas, a déclaré hier : « Les informations qui ont été publiées en Allemagne sont fausses. Le médiateur n’a pas adressé d’ultimatum et il attend une réponse des parties. De ces informations on comprend qu’un accord est proche, or il faudra encore du temps avant que cet accord soit approuvé. Ceci est la faute du camp israélien qui a rejeté nos demandes, retardant ainsi l’accord ».

Dans un entretien à la chaîne al-Jazira, Hamdan a indiqué que le Hamas n’a pas modifié ses revendications : « Libération de toutes les prisonnières et des mineurs ainsi que de mille prisonniers supplémentaires. Nous n’avons aucunement l’intention de revenir sur ces revendications ».

Azat al-Ghashek, un des membres du bureau politique résidant en Syrie, a déclaré : « Il n’y a pas eu de contacts en vue d’une rencontre entre Khaled Mashal et le médiateur allemand. Une délégation du Hamas, dirigée par Mashal, aurait dû se rendre au Caire pour s’entretenir avec le chef des services de renseignement égyptiens, Omar Suleiman, mais cette rencontre a été reportée suite au décès du père de Khaled Mashal ».

Osama Mezeini, qui a été chargé du dossier Shalit par la direction du Hamas à Gaza, a déclaré hier : « Il y a des discussions et on négocie. Il y a des avancées, mais pas suffisantes ». Mezeini a déclaré ne pas vouloir s’exprimer à propos de cette affaire, « pour ne pas nuire à nos prisonniers ».

Le Premier ministre Netanyahu a également rendu compte hier au gouvernement de son déplacement en Europe et de ses entretiens avec les chefs de gouvernement britannique et allemand et avec l’émissaire George Mitchell.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil