La paix se réchauffe

Revue de la presse israélienne du service de Presse de l’ambassade de France en Israël

vendredi 24 juillet 2009, par Desinfos

/ Maya Bengal – Maariv
« L’initiative de paix arabe peut permettre de parvenir à une paix historique », a déclaré hier soir le Premier ministre Netanyahu au cours de sa visite exceptionnelle à la résidence de l’ambassadeur d’Egypte, à Herzliya, à l’occasion de la fête nationale égyptienne.


La célébration de la fête nationale égyptienne a prouvé une fois de plus qu’Israël fait de gros efforts afin de préserver, d’entretenir et d’approfondir ses relations avec l’Egypte. La plupart des hauts responsables de l’Etat étaient présents : Binyamin Netanyahu et son épouse Sarah, le président Shimon Pérès ainsi que de nombreux ministres et députés, de droite comme de gauche.

Dans son discours, le Premier ministre Netanyahu a placé l’Egypte, et son président Hosni Moubarak, au premier rang du monde arabe, affirmant qu’elle est capable de réunir les pays arabes afin de faire avancer la paix dans la région. Dans l’entourage de Netanyahu on estime qu’il est dans l’intérêt d’Israël de créer un « axe diplomatique fort » avec l’Egypte qui permettra au gouvernement israélien de reprendre l’initiative quand sera publié le plan de paix du président américain, Barack Obama.

Le Premier ministre Netanyahu a appelé les pays arabes à entamer des pourparlers sur l’initiative de paix de la Ligue arabe. Il a cependant souligné qu’il n’accepte pas les grandes lignes de l’initiative telles quelles mais les considère comme une base possible pour des négociations. « Israël respecte et apprécie l’effort fait par les pays arabes pour promouvoir la paix dans la région. Et même si ces propositions ne sont pas définitives, elle peuvent créer une atmosphère positive qui permettra de parvenir à une paix régionale globale », a déclaré le Premier ministre.

Le président Pérès a eu droit à des compliments de la part de l’ambassadeur d’Egypte, Yasser Reda, pour son dévouement envers le processus de paix. Pérès a quant à lui fait l’éloge du président égyptien : « Nous saluons tous aujourd’hui le président égyptien, un grand dirigeant, fort, qui préserve la paix et la stabilité au Proche-Orient. Nous avons aujourd’hui une véritable occasion de faire la paix avec les Palestiniens et avec l’ensemble du monde arabe, une paix régionale. Et la personne qui peut mener cette démarche historique c’est le président Moubarak », a-t-il déclaré.

Binyamin Netanyahu s’est joint lui aussi aux compliments, affirmant que la paix entre Israël et l’Egypte est la pierre angulaire des efforts destinés à promouvoir la paix avec les autres voisins d’Israël. « Nous espérons parvenir à la paix avec les Palestiniens et élargir cette paix à l’ensemble de la région. Nous espérons aussi que les pays arabes avec lesquels nous ne sommes pas encore parvenus à la paix rejoindront cet effort colossal. Nous sommes convaincus que le président Moubarak aura le leadership nécessaire pour cela », a déclaré le Premier ministre.

Le Premier ministre a évoqué l’article publié par le prince héritier de Bahreïn dans le Washington Post et dans lequel il a appelé les pays arabes à entamer des pourparlers sur une paix régionale avec Israël. M. Netanyahu a cité le prince qui a écrit : « L’ensemble des parties doivent effectuer simultanément des démarches destinées à bâtir la confiance ». « Je voudrais faire part de mon estime pour le prince de Bahreïn. (…) C’est dans cet esprit que l’on pourra créer une atmosphère dans laquelle on aura le sentiment qu’une telle paix est possible », a ajouté le Premier ministre.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil