L’indignité ne paie pas

Michel Gurfinkiel

vendredi 17 juillet 2009, par Desinfos

En exigeant le « gel » des implantations israéliennes en Cisjordanie, Sarkozy, Obama et Merkel portent atteinte à leur propre crédibilité. Le Français Nicolas Sarkozy avait affiché des sentiments pro-israéliens presque excessifs jusqu’à son élection en 2007. Deux ans plus tard, il critique les opérations de Tsahal à Gaza et la « poursuite de la colonisation » israélienne.


Voir en ligne : Lire la suite du texte directement sur michelgurfinkiel.com


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil