des assaillants non identifiés ont tiré à l’arme automatique sur des fidèles Chrétiens suivant des offices de Pâques en Indonésie, en blessant 7 personnes

dimanche 11 avril 2004


Des inconnus ont ouvert le feu sur des protestants qui célébraient la résurrection du Christ dans la province centrale des Célèbes, faisant sept blessés, selon les autorités.

Deux hommes armés vêtus d’uniformes noirs circulant à moto ont ouvert le feu sur l’assistance au temple du Tabernacle dans la localité de Poso samedi soir, selon la police. Parmi les blessés, figurent une fillette de quatre ans, ses parents et le pasteur. Poso se trouve à 1.600km au nord-est de la capitale, Djakarta.

« Les hommes armés ont tiré au hasard alors que l’assemblée des fidèles chantait un cantique », a expliqué le lieutenant-colonel de la police Agil Assegaf.

Cette région du nord de l’Indonésie a été le théâtre de graves violences inter-religieuses qui ont fait un millier de morts ces dernières années. On a assisté à un retour au calme relatif depuis deux ans même si ces trois derniers mois des personnalités chrétiennes locales ont été prises pour cibles, certaines y ayant laissé la vie.

Cinq suspects de confession musulmane ont été arrêtés dont un Arabe. Si l’Indonésie est très majoritairement musulmane, la population de la province du centre des Célèbes (ou Sulawesi) se partage à égalité entre musulmans et chrétiens.


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil