Damas pose ses conditions ŗ une reprise du dialogue avec IsraŽl

Yahoo†|†Reuters

samedi 23 mai 2009, par Desinfos

Il serait « inutile » de reprendre des pourparlers de paix entre la Syrie et IsraŽl sans que l’Etat juif s’engage ŗ se retirer du plateau du Golan, a dťclarť le ministre syrien des Affaires ťtrangŤres. Rťpondant avec prudence ŗ une proposition israťlienne d’ouvrir des discussions sans conditions prťalables, Walid al Moualem a soulignť que ce retrait du Golan n’ťtait « pas une condition prťalable mais une exigence pour la paix ».


Voir en ligne : Lire la suite de l’article directement sur fr.news.yahoo.com/

Isra√ęl pr√™t pour des discussions de paix avec la Syrie sans pr√©alables

2009-05-21 09:10:25

JERUSALEM, 20 mai (Xinhua) — Le Premier ministre isra√©lien Benjamin Netanyahu, a indiqu√© mercredi que son pays √©tait pr√™t √† ouvrir imm√©diatement des n√©gociations de paix avec la Syrie sans pr√©alables.

Netanyahu a fait cette d√©claration aux journalistes √† l’A√©roport Ben-Gurion apr√®s trois jours de discussions √† Washington, dont la rencontre avec le pr√©sident Barack Obama.

« Il y a eu un accord selon lequel nous devons imm√©diatement lancer des n√©gociations de paix, » a affirm√© le Premier ministre selon le quotidien local Ha’aretz.

« J’ai dit que j’√©tais pr√™t √† ouvrir imm√©diatement des discussions de paix avec les Palestiniens, en passant, avec les Syriens aussi, bien s√Ľr, sans pr√©alables, » a d√©clar√© Netanyahu, ajoutant que « Mais je tiens √† pr√©ciser que tout accord de paix (..) doit trouver une solution aux besoins s√©curitaires d’Isra√ęl. »

A la fin du mois d’avril, le ministre isra√©lien des Affaires √©trang√®res, Avigdor Lieberman, a affirm√© √™tre dispos√© √† n√©gocier avec la Syrie, mais seulement si les discussions se tenaient sans pr√©alables.

« Je serais heureux de n√©gocier avec la Syrie ce soir, mais sans pr√©alables, » a affirm√© le chef de la diplomatie isra√©lienne lors d’une interview √† une radio isra√©lienne.

La Syrie a indiqu√© qu’elle reprendrait les discussions indirectes avec le gouvernement de Netanyahu tant qu’elles se focalisent sur un retrait total isra√©lien du plateau du Golan, un plateau strat√©gique saisi en 1967 et annex√© en 1981 par Isra√ęl sans la reconnaissance de la communaut√© internationale.

En d√©pit des d√©clarations de Netanyahu mercredi, qui s’est montr√© d√©contract√© √† l’id√©e de reprendre les n√©gociations de paix bloqu√©es avec la Syrie, le Premier ministre a, toutefois, rep√©t√© son opposition au retrait du plateau du Golan.

Apr√®s l’offensive militaire isra√©lienne sur la bande de Gaza en d√©cembre dernier, la Syrie a officiellement suspendu les discussions de paix indirectes avec l’Etat juif commenc√©es en mai dernier sous la m√©diation de la Turquie.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil