Durban-II : la France reste à Genève

Le Figaro | AFP

lundi 20 avril 2009, par Desinfos

La France va rester à Genève pour la suite de la conférence sur le racisme Durban II malgré les propos anti-israéliens du président iranien Mahmoud Ahmadinejad , a déclaré ce soir sa secrétaire d’Etat aux Droits de l’Homme Rama Yade sur la chaîne de télévision France 3.


« On reste dans la conférence, nous poursuivons la discussion. Nous ne souhaitions pas rester pendant que le président iranien s’exprimait surtout en ces termes aussi indignes, mais nous restons parce qu’il nous faut combattre et parce que nous n’avons pas honte des valeurs que nous portons, qui ne sont pas des valeurs occidentales, mais des valeurs universelles », a expliqué Mme Yade.

« Il y avait des provocations abjectes qui scandalisent à juste titre, mais il faut rester pour combattre », a ajouté Mme Yade, qui avait condamné peu auparavant dans un communiqué les propos tenus par le président iranien à Genève.

« Il y a des peuples, des sociétés civiles dans le monde entier qui comptent sur nous. (D’autres) ont décidé de boycotter, c’est un choix qui leur appartient et que nous comprenons tout à fait. Il y a des raisons de boycotter cette conférence et Durban I a laissé un souvenir amer. Mais nous voulions être là parce que nous considérons que la désertion n’est pas une solution », a-t-elle poursuivi.

L’Allemagne, l’Italie, la Pologne, le Canada, la Nouvelle-Zélande, l’Australie et les Pays-Bas ne participent pas à la conférence, pas plus que les Etats-Unis et Israël, qui avaient claqué la porte en 2001 pour protester contre les dérives selon eux antisémites. La République tchèque, qui assure la présidence de l’UE, a annoncé son retrait définitif de la réunion.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil