L’Australie boycotte aussi la confťrence de l’Onu sur la racisme

L’Express l Reuters

dimanche 19 avril 2009, par Desinfos

A l’instar des Etats-Unis et du Canada, l’Australie annonce qu’elle boycottera la confťrence internationale sur le racisme que l’Onu organise ŗ partir de lundi ŗ GenŤve. Les autoritťs australiennes redoutent que la confťrence de Durban II ne se transforme en tribune antisťmite.


« La d√©claration adopt√©e en 2001 (ndlr, √† Durban) avait isol√© Isra√ęl et le Proche-Orient. L’Australie avait √† l’√©poque fait part de ses vives inqui√©tudes. Malheureusement, nous n’avons pas la certitude que la conf√©rence de r√©examen ne servira pas de nouveau de tribune pour lancer des opinions choquantes, notamment antis√©mites », explique le ministre australien des Affaires √©trang√®res, Stephen Smith, dans un communiqu√©.

La conf√©rence de Durban II, qui se tient de lundi √† vendredi √† Gen√®ve, devait permettre de surmonter les s√©quelles laiss√©es par la premi√®re conf√©rence de l’Onu sur le racisme, tenue en 2001 en Afrique du Sud. Isra√ęl et les Etats-Unis s’en √©taient retir√©s parce que des pays arabes avaient tent√© d’y assimiler le sionisme au racisme.

Le boycott du Canada, des Etats-Unis et de l’Australie mais aussi d’Isra√ęl augure mal de l’issue de cette nouvelle conf√©rence, d’autant que l’Union europ√©enne r√©serve toujours sa r√©ponse.

Une r√©union aura lieu ce dimanche soir √† l’initiative de la R√©publique tch√®que, qui assume la pr√©sidence tournante de l’UE, pour d√©terminer l’attitude des Europ√©ens.

Le projet de d√©claration finale de 16 pages qui a fait l’objet d’un accord vendredi a exclu toute allusion √† Isra√ęl, au sionisme ou au conflit du Proche-Orient.
Il en va de m√™me pour la « diffamation des religions » que r√©clamaient les Etats arabes en guise de riposte √† la controverse d√©clench√©e en 2006 par la publication de caricatures danoises du proph√®te Mahomet.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil