Delanoë : la France doit refuser de participer ŕ la conférence Durban II

La Croix - AFP

jeudi 12 mars 2009, par Desinfos

Le maire PS de Paris Bertrand Delanoë a estimé, mercredi dans un communiqué, que la France devait refuser de participer ŕ la conférence « Durban II » de l’ONU contre le racisme fin avril ŕ Genčve, qui sera selon lui « une mascarade ».


M. DelanoĂ« relève notamment, dans un communiquĂ©, que « le bureau du ComitĂ© prĂ©paratoire de cet Ă©vĂ©nement, prĂ©sidĂ© par la Libye, et dont l’Iran est le vice-prĂ©sident, a rĂ©digĂ© un projet de +dĂ©claration finale+ dans lequel la lutte contre le terrorisme et la critique des religions sont prĂ©sentĂ©es comme autant de formes du racisme ».

« L’Etat d’IsraĂ«l y est accusĂ© d’ĂŞtre par essence raciste. En revanche, il n’est jamais fait mention du Darfour ou du Zimbabwe, par exemple », souligne Ă©galement le maire de Paris.

« Notre pays compromettrait ses valeurs et sa devise en participant Ă  cette mascarade », affirme-t-il souhaitant que « la France, Ă  l’instar d’autres grandes nations dĂ©mocratiques, refuse de siĂ©ger dans cette confĂ©rence et de contribuer Ă  sa prĂ©paration ».

L’Italie a annoncĂ© vendredi qu’elle n’y participerait pas. Les Etats-Unis, IsraĂ«l et le Canada ont aussi annoncĂ© leur boycott.

La France, pour sa part, a estimĂ© par la voix du quai d’Orsay qu’il « est important d’ĂŞtre dans le processus de prĂ©paration » de la confĂ©rence et plaidĂ© pour une position commune de l’UE sur la question de la participation.

La confĂ©rence doit assurer le suivi de celle de 2001 dans la ville sud-africaine de Durban, qui s’Ă©tait terminĂ©e dans la confusion, certains participants lui reprochant une connotation antisĂ©mite.


Pour Bertrand Delanoë, la France doit refuser de participer à la conférence Durban II

http://paris.evous.fr

Le maire de Paris Bertrand DelanoĂ« a estimĂ©, mercredi dans un communiquĂ©, que la France devait refuser de participer Ă  la « ConfĂ©rence mondiale contre le racisme », surnommĂ©e « Durban II », qui sera selon lui « une mascarade ».

Du 20 au 24 avril doit se tenir, Ă  Genève, la « ConfĂ©rence mondiale contre le racisme », sous l’égide de l’ONU..

M. DelanoĂ« relève notamment, dans un communiquĂ© que « le bureau du ComitĂ© prĂ©paratoire de cet Ă©vĂ©nement, prĂ©sidĂ© par la Libye, et dont l’Iran est le vice-prĂ©sident, a rĂ©digĂ© un projet de « dĂ©claration finale » dans lequel la lutte contre le terrorisme et la critique des religions sont prĂ©sentĂ©es comme autant de formes du racisme. L’Etat d’IsraĂ«l y est accusĂ© d’être par essence raciste. En revanche, il n’est jamais fait mention, dans ce texte, du Darfour ou du Zimbabwe, par exemple ».

« Notre pays compromettrait ses valeurs et sa devise en participant Ă  cette mascarade », affirme-t-il souhaitant que « la France, Ă  l’instar d’autres grandes nations dĂ©mocratiques, refuse de siĂ©ger dans cette confĂ©rence et de contribuer Ă  sa prĂ©paration ».

« Cautionner cette imposture serait une faute. Ce serait approuver une dĂ©marche associant cynisme et intolĂ©rance, et lĂ©gitimant le racisme au nom de l’antiracisme. » a conclut le Maire de Paris.

L’Italie a annoncé vendredi qu’elle n’y participerait pas. Les Etats-Unis, Israël et le Canada ont aussi annoncé leur boycott.

Pour rappel, la ConfĂ©rence de Durban « contre le racisme, la discrimination raciale, la xĂ©nophobie et l’intolĂ©rance apparentĂ©e » qui avait eu lieu Ă  l’étĂ© 2001 en Afrique du Sud s’était transformĂ©e en forum anti-israĂ©lien, et mĂŞme antisĂ©mite. Au bout de 8 jours, les Etats-Unis et IsraĂ«l avaient quittĂ© la table après le dĂ©pĂ´t d’un projet de rĂ©solution, finalement non validĂ©, assimilant le sionisme Ă  l’apartheid et au racisme.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil