Un universitaire palestinien : le Hamas doit amender sa charte

MEMRI Middle East Media Research Institute

mercredi 4 mars 2009, par Desinfos

Le quotidien londonien Al-Sharq Al-Awsat a derničrement publié un article du journaliste et universitaire Dr Khaled Al-Hroub, directeur du Projet sur les médias arabes de l´université de Cambridge, oů il appelle le Hamas ŕ amender sa charte. Il estime en effet que cette charte, hostile aux Juifs, porte préjudice ŕ l´image du Hamas et ŕ la cause palestinienne. Extraits :


« Le Hamas peut et doit (…) soit amender sa charte, soit en retirer les sections qui dĂ©clarent la guerre aux Juifs en raison de leur confession diffĂ©rente. »

"La charte du Hamas doit être amendée car elle porte préjudice aux Palestiniens et au Hamas. Nous ne devons ni l´accepter, ni continuer de nous taire à son sujet. La charte du Hamas n´est pas un texte sacré, et les dirigeants, membres et partisans du Hamas ne devraient pas se monter aussi frileux face à un éventuel amendement.

A l´époque où le Hamas était une organisation de petite ampleur, il pouvait se permettre d´agir d´une façon qui ne sied plus à son statut actuel. D´un point de vue palestinien, et d´un point de vue international, il est inacceptable qu´un mouvement politique palestinien qui s´efforce de jouer le rôle de représentant légitime, se posant comme le rival [de l´OLP], continue d´endosser un document impossible et indéfendable, comme cette charte (…)

Le Hamas peut et doit (…) soit l´amender jusqu´à la moelle, soit en retirer les sections qui déclarent la guerre aux Juifs en raison de leur confession différente. Nous n´imaginons pas que la modification de la charte transformerait immédiatement et profondément l´attitude mondiale du monde vis-à-vis du Hamas et des Palestiniens. Toutefois, il prouverait que notre conscience nous oblige à effectuer cette modification car nous pensons que le combat des Palestiniens doit s´enraciner dans des principes profondément humanistes.

Pourquoi devons-nous amender la charte du Hamas ? Comment devrions-nous l´amender et en quoi le Hamas et les Palestiniens ont-ils intĂ©rĂŞt Ă  le faire ?«  »La charte endosse en outre tous les arguments antisĂ©mites europĂ©ens«  »La charte doit ĂŞtre amendĂ©e parce qu´elle ne reflète pas l´essence du combat palestinien contre l´entitĂ© sioniste, mais exprime un message que le Hamas a abandonnĂ© depuis longtemps. La charte se focalise sur les Juifs en tant que membres d´une confession diffĂ©rente, et exprime de l´hostilitĂ© Ă  leur Ă©gard pour cette raison, non en raison de leur statut d´agresseurs. La charte endosse en outre tous les arguments antisĂ©mites europĂ©ens, les important et rĂ©pandant [la notion de] ´complot juif mondial´.

Elle affirme que les Juifs ´ont accumulé d´énormes ressources financières utilisées pour réaliser leur rêve. Au moyen de leur argent, ils se sont emparés du contrôle des médias internationaux et ont initié des révolutions dans le monde par profit et dans leur propre intérêt. Ils se trouvent derrière la Révolution française, la révolution communiste et la plupart des révolutions dont nous avons entendu parler.´

Il est vraiment effrayant qu´un tel texte puisse demeurer partie intĂ©grante de la charte d´une organisation palestinienne qui appelle Ă  mettre fin Ă  l´occupation sioniste (…)« La charte fait rĂ©fĂ©rence au Protocole des Sages de Sion »Le message du Hamas est très Ă©loignĂ© [du contenu] de cette charte. Il n´a rien Ă  voir avec elle. Tous les dirigeants du Hamas dans les territoires palestiniens, du cheikh Ahmad Yassin Ă  Abdel Aziz Al-Rantisi et Mahmoud Al-Zahar, ainsi que les dirigeants du Hamas en dehors de Palestine, comme Khaled Mechaal, Moussa Abou Marzouq et beaucoup d´autres, n´ont cessĂ© de rĂ©pĂ©ter qu´ils mènent la guerre contre les sionistes et non contre le judaĂŻsme en tant que religion. Ils sont fiers de la coexistence entre Juifs, chrĂ©tiens et musulmans qui a existĂ© en Palestine et dans le monde arabe pendant plusieurs gĂ©nĂ©rations. Dans leurs discours, ils ne font pas rĂ©fĂ©rence au Protocole des Sages de Sion. Ce document stupide est l´oeuvre d´antisĂ©mites europĂ©ens cherchant Ă  justifier leurs crimes contre les Juifs d´Europe, diffusĂ© de part et d´autre du monde ar abe. Le Hamas s´est placĂ© dans une mauvaise posture en l´intĂ©grant [Ă  sa charte] pour soutenir [sa position].

Ces passages de la charte obligent le Hamas Ă  rĂ©pondre au monde. Le gigantesque dispositif mĂ©diatique du lobby sioniste et israĂ©lien a traduit cette charte en toutes les langues possibles et imaginables – mĂŞme en chinois – afin de dĂ©noncer l´´antisĂ©mitisme´ du Hamas et des Palestiniens et de prouver que leur objectif est d´exterminer les Juifs (…)« La charte ne reflète pas la position du Hamas »Les dirigeants du Hamas qui se trouvent en contact avec le monde extĂ©rieur savent bien que leur mouvement paie le prix fort de l´adhĂ©sion Ă  cette charte (…) Ils savent qu´elle a Ă©tĂ© publiĂ© hâtivement en aoĂ»t 1988, sans qu´il y ait eu de vĂ©ritable dĂ©bat Ă  son sujet. Elle ne reflète pas les positions d´alors du Hamas, et encore moins celles d´aujourd´hui. (…) Si [toutefois] la charte exprimait bien l´essence [des croyances] du Hamas, ses dirigeants doivent le dĂ©clarer ouvertement, afin que toute dĂ©cision d´appuyer ou non le Hamas – de nĂ©gocier avec ou de le boycotter – soit prise [en connaissance de cause] sur la base du rapport [des dirigeants] Ă  la charte.

Et pourtant, face Ă  sa charte, il semblerait que le Hamas Ă©vite dĂ©libĂ©rĂ©ment [le sujet] ou se mette la tĂŞte dans le sable, espĂ©rant qu´elle tombe dans l´oubli avec le temps. Mais c´est en fait le contraire qui arrivera : plus le Hamas gagne en influence, plus on se focalise sur sa charte, s´en servant pour soutenir que le Hamas n´est pas capable de traiter de politique (…)« Supprimer les expressions racistes »Ceux qui s´opposent Ă  l´amendement naturel de la charte trouvent des excuses. Ils s´inquiètent que l´on n´accuse le Hamas d´altĂ©rer son idĂ©ologie, de faire des concessions, d´imiter l´OLP. En politique, de tels arguments sont dĂ©pourvus de sens. En effet, le changement en tant que tel n´est pas une mauvaise chose : il faut savoir rĂ©agir Ă  l´évolution des situations, et ce qui compte, c´est la nature du changement. Il est urgent de supprimer de la charte toutes les expressions racistes qui offensent les croyances religieuses des Juifs ou qui fleurent l´antisĂ©mitisme europĂ©en (…)

Un autre argument possible est que l´amendement de la charte ne peut avoir lieu que dans le cadre d´un accord plus gĂ©nĂ©ral et devrait ĂŞtre prĂ©sentĂ© comme une concession, non comme une mesure dĂ©libĂ©rĂ©e prise sans rien obtenir en Ă©change. Un tel argument entrave la puretĂ© des droits palestiniens sans aider [leur cause]. Il implique que les passages fleurant le racisme et la discrimination religieuse pourraient ĂŞtre Ă´tĂ©s non par principe, mais uniquement en rĂ©action aux pressions extĂ©rieures, pour faire une concession pragmatique qui ne reflète aucune conviction profonde, un compromis provisoire.« Le bon moment pour amender la charte : maintenant »L´amendement de la charte peut servir le Hamas en se rĂ©vĂ©lant une stratĂ©gie agressive : il pourra mettre un terme aux arguments sans nombre dont on s´est servi ces dernières annĂ©es pour assiĂ©ger le mouvement, la Palestine et le peuple palestinien. Il se pourrait que ce soit le moment idĂ©al pour initier un changement de la charte – vu que la sociĂ©tĂ© israĂ©lienne a glissĂ© Ă  droite et que le gouvernement amĂ©ricain entend faire preuve d´ouverture face aux problèmes de la rĂ©gion et discuter avec toutes les parties. L´Europe comprend de mieux en mieux la nĂ©cessitĂ© de changer de politique face aux Palestiniens – politique qui [jusqu´à prĂ©sent] s´était alignĂ©e trop facilement et sans honte aucune sur la politique de parti pris de Bush.

L´un des arguments majeurs de la droite israélienne et de ses partisans dans le monde st que l´objectif du Hamas comme des Palestiniens est de perpétrer une nouvelle extermination des Juifs, cette fois en Palestine, à l´instar des nazis racistes en Europe. En Europe, rien ne pourrait être plus nuisible que de remettre sur le tapis les [crimes] nazis commis contre les Juifs sur ce continent.

La charte du Hamas contient tous les arguments [contre le Hamas]. C´est un cadeau [pour ses ennemis], car il est toujours possible de la citer pour fonder [ses accusations contre le Hamas].

Et le débat continue de se focaliser sur la formulation de la charte plutôt que sur la réalité de l´occupation qui ne cesse de s´enraciner plus profondément."


 (1) Al-Hayat (Londres), 22 fĂ©vrier 200


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil