La guerre de Gaza a été déterminante à l’issue de 4 premières minutes

DEBKAfile Exclusive Report - adaptation en français de desinfos

samedi 24 janvier 2009, par Desinfos

L’armée de l’air israélienne a détruit les deux principaux systèmes de guerre du Hamas dans les 4 premières minutes de sa grande offensive sur la bande de Gaza le samedi matin, 27 Decembre, selon des sources militaires de DEBKAfile. Les bombardiers ont détruit six mosquées dans la ville de Gaza, qui étaient tenues par les terroristes avec le plus grand arsenal d’armes et des dizaines de « ruches » contenant des lanceurs prêts pour l’envoi automatique et simultané de la puissance de centaines de roquettes contre les villes israéliennes.


Voir en ligne : Lire l’article sur : http://www.debka.com/

Ces lanceurs ont été réglés pour une précision de ciblage sur les centres des villes israéliennes. Ils étaient exploités par une unité spéciale du Hamas de 300 agents formés à leur mission dans des bases militaires syriennes par l’instruction des spécialistes des roquettes du Hezbollah.

L’offensive aérienne a frappé à 80 pour cent des roquettes du Hamas qui étaient prêtes à être lancer et a ainsi sauvé les villes du sud du pays d’Israël. Les islamistes palestiniens ont été laissés en possesson de projectiles de niveau inférieur. Par conséquent, 98 pour cent des centaines de missiles, qu’ils préparaient à mettre à feu dans les 22 jours de guerre ont raté leur cible et ont explosé à terrain découvert.

Répondre à des questions au sujet de l’extrême destruction dans la bande de Gaza et sur le nombre élevé de victimes - plus de 1300 [NDT : probablement beaucoup moins] -, le commandements israélien a décrit la lutte contre les conditions comme les plus complexes qu’ils n’aient jamais rencontrés :
Un immeuble sur deux était piégé et un bâtiment sur trois contenaient des caches d’armes. Des armes ont été dissimulées sous les lits des enfants et dans les sous-sols.

Dans les combats à l’extérieur, les hommes armés du Hamas ont évité de se confronter aux troupes israéliennes, en se retranchant derriere des pièges mortels. Lundi, 19 Janvier, le deuxième jour du cessez-le-feu, les membres du deuxième échelon de la direction du Hamas, sont sortis de leurs bunkers fortifiés après trois semaines dans les sous-sols, en faisant prévaloir qu’ils avaient vaincu l’ennemi israélien.

Les principaux dirigeants sont restés invisibles. Les personnes sans-abri chrerchant leur chemin à travers les décombres de leurs maisons n’ont pas exactement été bien accueillis.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil