Les synagogues de Chicago prises pour cibles

GIL HOFFMAN l Jerusalem Post édition Francaise

mardi 13 janvier 2009, par Desinfos

Quatre synagogues de Chicago et de ses environs ont été prises pour cibles samedi matin. Les vitres ont été brisées par des briques et des pierres, les murs recouverts de graffitis anti-israéliens tels « Mort à Israël, libérez la Palestine ». Les écoles et les synagogues du quartier juif orthodoxe West Rogers Park à Chicago ont subi des dégradations similaires.


Le rabbin de l’école Loubavitch Mesivta a confié au Chicago Sun-Times que des caméras avaient filmé des hommes dégradant l’école dans l’après-midi. Sur la vidéo, un homme vandalise l’un des murs de l’immeuble pendant qu’un autre court à l’avant de l’édifice pour jeter des pierres sur la porte d’entrée et briser une fenêtre. La cassette a été remise à la police.

La police et le FBI enquêtent pour savoir s’il existe un lien entre les incidents de samedi et celui du 29 décembre, quand un cocktail Molotov a été lancé dans le temple Sholom, l’une des plus anciennes synagogues de Chicago.

Il y a deux semaines, une école juive de la région a reçu une alerte à la bombe par courrier, prévenant que des attaques auraient lieu dans d’autres institutions juives, y compris les jours d’école.

Parallèlement, un rassemblement pro-israélien a eu lieu dimanche après-midi à Lincolnwood, dans la banlieue de Chicago où l’une des synagogues a été attaquée.

La manifestation visait à répondre à ces incidents antisémites et à soutenir l’opération « Plomb durci » opposant Israël au Hamas dans la bande de Gaza.

Le rabbin de la synagogue de Lincolnwood, Joël Lehrfield, a qualifié les personnes coupables de ces incidents de « voyous peureux qui soutiennent le Hamas. Nous sommes plus inquiets pour Israël que pour nous-mêmes », a-t-il ajouté.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil