Obama ne serait plus hostile à un contact avec le Hamas

par RFI

samedi 10 janvier 2009, par Desinfos

On se demandait ce que cachait le silence de Barack Obama sur les événements au Proche-Orient. En effet, le président élu n’a pas souhaité s’exprimer sur les bombardements israéliens à Gaza. Selon le quotidien britannique The Guardian, Barack Obama serait prêt à entamer un dialogue avec le Hamas.


Pour justifier son silence, Barack Obama n’a cessé de répéter qu’il surveillait de près la situation à Gaza. Et il se pourrait que le président élu prépare une véritable rupture avec la politique moyenne-orientale de l’administration Bush.

Le quotidien britanique The Guardian cite trois sources proches de l’équipe de transition de Barack Obama. Des sources qui révèlent que les conseillers du futur président insistent pour qu’un dialogue soit entamé avec le Hamas. Il ne s’agirait pas de négociations officielles avec le parti islamiste. Mais toujours selon les sources du Guardian, les services secrets américains pourraient prendre contact discrètement avec le Hamas.

Car les conseillers du futur président estimeraient qu’isoler le Hamas est une solution contre-productive. Ils réfléchiraient donc aux différentes solutions possibles pour discuter avec le mouvement islamiste sans pour autant lui offrir une légitimité : par des contacts discrets, donc, mais éventuellement aussi par des discussions à plusieurs parties.

Pendant sa campagne présidentielle, Barack Obama avait critiqué le mouvement islamiste et refusé l’idée d’un dialogue. Il faudra donc attendre le 20 janvier et son investiture pour savoir s’il a changé ses positions.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil