Proche-Orient : des exigences inconciliables

Le Figaro

mardi 6 janvier 2009, par Desinfos

Le Hamas gagne s’il n’est pas vaincu, Israël perd s’il n’est pas vainqueur. Cette équation classique dans chaque guerre opposant un État et un mouvement de guérilla est aujourd’hui au cœur du casse-tête diplomatique créé par la bataille de Gaza. Ni le Hamas ni Israël ne veulent un retour au statu quo ante. Mais c’est leur seul point de convergence. Israël ne veut pas négocier avec le mouvement islamiste qui dirige de facto la bande de Gaza, et qu’il considère comme une organisation terroriste. Le Hamas ne veut pas abdiquer sa souveraineté, et exige d’être traité comme un gouvernement légitime par un État dont il conteste l’existence même.


Voir en ligne : Lire l’article sur : http://www.lefigaro.fr/

.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil