La ville de Gaza est encerclée et le Hamas parle de négociations

Romandie ats

lundi 5 janvier 2009, par Desinfos

L’offensive terrestre israélienne à Gaza a permis à Tsahal de couper en deux l’enclave palestinienne et d’encercler la ville de Gaza. Le Hamas a pour sa part indiqué qu’il était prêt à envoyer une délégation de négociateurs au Caire. Cette délégation pourrait entamer les premières discussions diplomatiques depuis le début de l’opération militaire israélienne contre la bande de Gaza, a annoncé tôt lundi matin un responsable de l’organisation islamiste.


Ayman Taha a déclaré que la délégation du Hamas pourrait se rendre au Caire pour « répondre à l’invitation égyptienne pour participer à des discussions. » Cette visite en Egypte pourrait coïncider avec la présence au Caire du président français Nicolas Sarkozy.

Sur le terrain cependant, le territoire de Gaza est désormais coupé en deux, de la frontière à la Méditerranée. En outre, soldats et blindés ont pris position dans les faubourgs de la ville, où vit un tiers du million et demi de Gazaouis.

Dimanche matin, des fusillades ont opposé les islamistes palestiniens aux fantassins israéliens. Mais, la journée s’avançant, les opérations se sont progressivement limitées à des échanges d’artillerie, roquettes et obus de mortier des Palestiniens répondant aux tirs des blindés de Tsahal.

Les avions israéliens ont continué à viser des dizaines d’objectifs. Ils ont notamment ciblé des tunnels qui servent à la contrebande d’armes entre l’Egypte et Gaza.

Les tirs des blindés israéliens et la poursuite des raids aériens n’ont pas empêché roquettes et obus de mortier de continuer de tomber sur le sud d’Israël. Environ 25 roquettes ont été tirées dimanche sur Israël et une femme a été blessée dans la ville de Sderot.

Au moins 42 Palestiniens, pour la plupart des civils, ont été tués dimanche quand des obus israéliens sont tombés sur le quartier commerçant de la ville de Gaza, ont annoncé les services médicaux palestiniens.

L’armée israélienne a annoncé la mort au combat d’un de ses soldats, première perte reconnue par l’état-major depuis le déclenchement de l’opération d’infanterie. Trente-deux autres militaires ont été blessés depuis samedi soir.

Depuis le début des bombardements le 27 décembre, 512 Palestiniens de la bande de Gaza ont été tués lors de l’opération « Plomb durci ». Israël a accusé les hommes du Hamas de recourir à des « boucliers humains » dans la bande de Gaza, en s’embusquant derrière des civils.

Durant la même période, quatre Israéliens ont été tués par des tirs de roquettes sur le sud de l’Etat juif. La nécessité d’empêcher la poursuite de ces tirs en détruisant l’infrastructure offensive du Hamas est le motif invoqué par Israël pour expliquer son offensive.

Une délégation de l’Union européenne a décollé dimanche soir pour l’Egypte, première étape de sa tournée proche-orientale. Dirigée par le ministre tchèque des Affaires étrangères Karel Schwarzenberg, dont le pays assume la présidence de l’Union Européenne, elle comprend également le chef de la diplomatie française Bernard Kouchner et son homologue suédois.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil