Israël joue avec les nerfs du Hamas en attendant l’offensive éclair

Serge Dumont - La Voix du Nord

samedi 3 janvier 2009, par Desinfos

Rien n’a filtré de la réunion organisée hier entre Ehoud Olmert, le ministre de la Défense Ehoud Barak et sa collègue des Affaires étrangères Tzipi Livni. Israël, sûr de sa force, jauge la résistance et les nerfs du Hamas. L’offensive serait imminente... C’est en effet dans une pièce sécurisée de la « Kyria », le siège de l’état-major de l’armée que les trois « super-ministres » ont décidé de la suite de l’opération « Plomb durci ». À tort ou à raison, la plupart des commentateurs parient sur la poursuite de l’opération par une incursion terrestre dans la bande de Gaza. À leurs yeux, le fait que quatre cents étrangers résidant dans ce territoire ont été autorisés par Israël à l’évacuer hier matin constitue un signe annonciateur supplémentaire.


Cette offensive serait cependant limitée dans le temps et elle ne se déroulerait pas dans les camps de réfugiés. Parce qu’ils sont surpeuplés et parce que le Hamas les a piégés. En outre, plusieurs centaines des 15 000 hommes fidèles à l’organisation islamiste se sont constituées en commandos kamikazes chargés de perturber le déplacement des unités israéliennes.

En attendant son offensive terrestre, Tsahal (l’armée de l’État hébreu) a poursuivi ses bombardements sur l’ensemble de la bande de Gaza. Une quarantaine d’objectifs - dont la maison d’un ancien ministre - ont été rasés. Quant au Hamas, il a encore élargi le territoire israélien susceptible d’être touché par des roquettes. À Gaza, le bilan des victimes s’élève désormais à 426 morts et plus de 2 000 blessés. En Israël, il est de 3 morts et de 55 blessés.

Dans la foulée de la « liquidation », jeudi, du haut responsable du Hamas Nizar Rayyan, l’organisation islamiste a annoncé la reprise de ses campagnes d’attentats suicide à l’intérieur de l’État hébreu.

la suite...


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil