Indéfendable Hamas

Par Ivan Rioufol

mardi 30 décembre 2008, par Desinfos

La propagande islamiste est lancée : l’offensive d’Israël contre le Hamas est assimilée, y compris par certains intervenants sur ce blog, à un « massacre des innocents », à un « holocauste », à du « terrorisme », à un « crime de guerre ». Les juifs sont accusés de vouloir faire de Gaza un nouveau ghetto de Varsovie, d’imposer un « apartheid », de se comporter comme des« nazis », etc.


Voir en ligne : Source : http://blog.lefigaro.fr/rioufol/

De ce point de vue, le Hamas peut s’estimer satisfait : en obligeant Israël à riposter militairement pour protéger sa population du sud du pays des roquettes envoyées de Gaza par centaines, il peut se présenter, en utilisant les images de militants tués par les raids israéliens, comme la victime d’un pays raciste et haineux. L’antisémitisme en redemande.

Cette habile construction médiatique passe, malheureusement, par l’instrumentalisation de la misère de la population palestinienne, otage d’une organisation qui ne se légitime plus que par la terreur et dont l’unique obsession est l’anéantissement d’Israël au nom du jihad. Il est de bon ton de renvoyer les deux adversaires dos à dos, en faisant valoir que chacun applique sa propre logique. Mais il faut lire la Charte du Hamas pour comprendre que la violence, l’idéologie anti-juive et la soumission sont l’essence de ce mouvement militaro-religieux qui veut que le monde vive « à l’ombre de l’Islam ».

Prendre la défense du Hamas, qui a consolidé son pouvoir à Gaza après avoir chassé le Fatah par la force, revient à faire allégeance à une idéologie totalitaire qui voit des sionistes partout (y compris au Lions Club et au Rotary) et qui assigne le peuple palestinien à sa condition de martyr. Reste à espérer qu’Israël, qui jusqu’à présent semble avoir su cibler ses attaques aériennes contre les seuls partisans du Hamas, saura éviter les pertes de civils. Le monde entier a les yeux braqués sur cette nouvelle guerre, répétition générale de ce que pourrait être le choc des civilisations décrit par Samuel Huntington, qui vient de mourir.


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil