« Document syrien » transmis à Israël

israelinfos.net

mercredi 17 décembre 2008, par Desinfos

Les médias israéliens ont annoncé mardi, en fin de matinée, que selon les déclarations de plusieurs personnes « proches des équipes responsables des négociations indirectes menées entre l’Etat hébreu et la Syrie », le chef du régime baasiste, Bachar el-Assad, a transmis aux experts israéliens, par le biais de diplomates turcs, un document comportant notamment une carte sur laquelle apparaissent ce que seraient les frontières, entre les deux pays, après un retour du plateau du Golan sous souveraineté syrienne.


Voir en ligne : Lire l’ensemble de la revue de presse de israelinfos.net

Selon une dépêche de l’agence Reuters, « Damas attend maintenant la réponse de Jérusalem ».

Le Bureau du Premier ministre israélien, Ehud Olmert, n’a pas tenu à confirmer, ni à démentir, cette information, et s’est contenté de déclarer : « Nous n’avons pas pour habitude de commenter les annonces qui touchent directement au processus diplomatique ».

Plusieurs sources ont par ailleurs indiqué que le « document syrien » comporte « six points essentiels » et que si Israël en « accepte rapidement le principe », en dépit de la « période de transition politique où se trouve le pays », un traité de paix pourra être signé « dans l’année à venir ».

Récemment, le président Bachar el-Assad avait annoncé à plusieurs politiciens occidentaux que son pays ne reprendra les négociations qu’au moment où Israël « rendra une réponse claire et nette quant à la question du nouveau tracé des frontières entre les deux pays ».

Mardi matin, un diplomate syrien a néanmoins indiqué que « même si les Israéliens répondent affirmativement aux exigences syriennes, il n’est pas encore certain que nous parvenions à la paix, puisque Israël demande à la Syrie de reconsidérer ses relations avec l’Iran, de cesser de fournir une aide militaro-financière au Hezbollah comme aux groupes palestiniens armés ; or nous avons déjà dit que nous ne sommes nullement prêts à recevoir des directives de ce genre de la part des Israéliens, ou de n’importe quel autre pays ».

Rappelons que jusqu’à présent, les pourparlers indirects israélo-syriens ont fait l’objet de quatre cycles de rencontres, et sont peu susceptibles d’être relancés avant la tenue des élections israéliennes, en février prochain.

Etranger

Etat d'alerte ‡ Paris

Alors qu’un message, signé par un «Front révolutionnaire afghan» dont les services de lutte anti-terroriste n’avaient jamais entendu parler auparavant, était parvenu, mardi matin, à l’Agence France presse - dans lequel il était notamment spécifié que des «bombes», devant «exploser avant mercredi 17 décembre», avaient été déposées «dans les toilettes du troisième étage du Printemps Hommes Haussmann» - cinq bâtons de dynamite, dépourvu de système de mise à feu, ont été découverts, avant midi, par des agents de la sécurité, qui avaient interrompu la circulation dans ce secteur de la capitale (à commencer par le boulevard Haussmann et la rue de Provence), fermé les stations de métro les plus proches, et procédé à l’évacuation «sans affolement» du personnel et des clients du Printemps, très nombreux à l’approche des fêtes de Noël.

La ministre de l’Intérieur, Michèle Alliot-Marie, qui se trouvait en déplacement dans l’Essonne au moment des faits, a notamment déclaré à l’AFP : «D’après ce que nous savons, ce n’était pas un dispositif qui était destiné à exploser, et nous allons mener l’enquête pour remonter aux responsables».
Enfin, depuis le parlement européen, à Strasbourg, où il a donné une conférence de presse, le chef de l’Etat français, Nicolas Sarkozy, a souligné : «Nous devons être extrêmement prudents dans nos réactions, et ma conviction demeure inchangée : face au terrorisme, la vigilance est la seule ligne possible », avant de préciser que «les services de police sont en train d’analyser en ce moment même la nature des produits trouvés et la nature de la revendication du Front révolutionnaire afghan».


Sécurité

Barak contre les "grandes déclarations"

Au cours d’un exercice effectué par des tankistes, mardi matin, dont il supervisait le bon déroulement, le ministre israélien de la Défense, Ehud Barak, qui a déclaré récemment que la réplique aux attaques des groupes palestiniens opérant à partir de la bande de Gaza «viendra en temps voulu», a estimé que «faire de grandes déclarations à travers les médias sur la situation sécuritaire régnant dans les territoires autonomes ne rime à rien».

Il a indiqué que l’Etat hébreu «ne craint nullement d’intervenir militairement contre les tirs de roquettes quasi quotidiens, sans pour autant souhaiter particulièrement ce nouvel affrontement».
«Au calme, nous répondrons par le calme», a-t-il ajouté, «mais si la réalité sur le terrain nous contraint d’agir, nous agirons d’emblée, au moment et selon les modalités qui nous paraîtront les plus souhaitables».
Le chef du parti Travailliste a enfin «suggéré à tout le monde de laisser ce genre de dossier aux professionnels de la sécurité».

Tirs à Ramleh

Des inconnus ont ouvert le feu à l’arme automatique, mardi, en début de soirée, contre les bureaux du ministère de l’Intérieur situé à Ramleh. Les services de sécurité, dont les membres ont immédiatement ratissé le secteur à la recherche d’éventuels suspects, ont indiqué peu après aux médias que personne n’a été blessé au cours de l’attaque, mais que plusieurs vitres ont été brisées par les tirs.

Selon la police locale, il n’est pas certain que cette opération soit d’origine terroriste : Ramleh, ainsi que Lod située à proximité - deux villes où cohabitent les communautés juive et arabe - sont en effet connues pour être des «plaques tournantes» du trafic d’héroïne à travers tout le pays, et des affrontements, entre «clans» opposés, s’y déroulent régulièrement.


Terrorisme

Un chef du Djihad islamique abattu

Les forces de Tsahal ont abattu, dans la nuit de lundi à mardi, Djihad Nawahada, le chef des Brigades Al Quds, la branche armée du Djihad islamique, pour la région de Jénine, où selon des sources palestiniennes, les soldats ont tenté, peu avant minuit, de l’arrêter, alors qu’il se trouvait dans un café.

Nawahada, lui-même originaire du village de Yahamoun, a alors tenté de prendre la fuite et ouvert le feu, mais a été touché presque immédiatement. Son décès a été peu après confirmé par des médecins du Croissant rouge palestinien.
Selon les services de sécurité, il se trouvait au stade des ultimes préparatifs visant à perpétrer un attentat anti-israélien. En septembre dernier, il avait été libéré d’une prison palestinienne, où il purgeait une peine en raison de ses implications dans des «activités subversives».
Lors de son arrestation par les agents de l’Autorité palestinienne, ces derniers avaient criblé de balles le véhicule à bord duquel Nawahada cherchait à s’enfuir. La voiture s’était retournée, et son conducteur avait été grièvement blessé, ce qui avait suscité de vives tensions entre activistes du Fatah et Djihad islamique.

Les Brigades Al Quds ont publié mardi matin un communiqué annonçant que «le sang du martyr qu’ont versé les sionistes sera vengé» et que l’opération de Tsahal «remet gravement en question la poursuite de la trêve», bien que théoriquement, celle-ci ne concerne que la bande de Gaza et non le secteur de Jénine, où Nawahada a été abattu.


Politique

Livni : "La paix est notre intérêt suprême"

Au cours d’un discours prononcé dans le cadre d’une réception organisée par l’école de l’Alliance, à Haîfa, la ministre des Affaires étrangères, Tzipi Livni, a notamment déclaré qu’il existe une «voie seule et unique menant à l’obtention de la sécurité : elle consiste à frapper les cercles radicaux, les milices du Hamas et à empêcher l’Iran de se doter de l’arme atomique».

«Parallèlement», a-t-elle ajouté, «il s’agit de déployer tous nos efforts pour parvenir à la paix avec les forces qui sont prêtes à négocier». Plusieurs commentateurs israéliens ont estimé que la chef de la diplomatie réactualisait, par ces propos, la formule célèbre de l’ancien Premier ministre, Yitzhak Rabin, selon lequel il s’agissait de «combattre le terrorisme comme s’il n’y avait pas de processus de paix en cours et de progresser dans le processus de paix comme s’il n’y avait pas de terrorisme».
Livni a enfin ajouté : «En faisant la paix, je ne fais de faveur à personne, hormis à moi-même : la paix constitue l’intérêt suprême de l’Etat d’Israël».


Droits de l'Homme

Shalit : la Croix rouge "répondra dans deux semaines"

Les représentants de la Croix rouge à Tel Aviv, devant le siège de laquelle environ deux cents personnes, dont de nombreux militants du groupe «Méhakim lé-Guilad Shalit» («Nous attendons Guilad Shalit»), avaient manifesté lundi après-midi, pour protester contre le refus du Hamas de permettre à un «représentant de la famille» du jeune caporal de Tsahal détenu à Gaza de rencontrer ce dernier - ont adressé, mardi matin, un message au Bureau pour la libération de Guilad Shalit, dans lequel l’organisation internationale s’engage à «transmettre la plainte des manifestants contre le parti du Premier ministre Ismaïl Hanyieh» à leurs supérieurs établis à Genève.

Un des responsables de l’organisation, basée rue Hayarkon, à Tel Aviv, s’est officiellement engagé à «fournir dans les deux semaines à venir» la «réponse» de la direction mondiale de la Croix rouge, ce qui a suscité l’étonnement des médias israéliens, où certains commentateurs ont notamment demandé quelle autre réponse qu’un «ultimatum imposé au Hamas» pouvait «raisonnablement être apportée à cette question, alors que les droits de la personne captive, les plus élémentaires, sont quotidiennement bafoués».


Diplomatie

Rencontre Bush-Abbas

Un porte-parole de l’Autorité palestinienne a confirmé, mardi soir, que le président américain, George Bush, rencontrera le chef de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, vendredi prochain, à Washington.

Au cours de la rencontre prévue à la Maison blanche, les deux leaders feront «le point sur la situation au Moyen Orient et sur les négociations israélo-palestiniennes», mais également sur la «proposition saoudienne» impliquant la reconnaissance de l’Etat hébreu en échange de la création d’un Etat palestinien indépendant dans les frontières d’avant la guerre des Six jours (juin 1967).


Monde arabo-musulman

Nassrallah et la "morale universelle"

Message «solennel» de Hassan Nassrallah : le chef du Parti de Dieu a appelé, durant la nuit de lundi à mardi, le peuple libanais, «à travers toutes ses composantes», et les «nations du monde entier», à entreprendre une «action commune» visant à «rompre le blocus imposé par l’ennemi sioniste aux habitants de la bande de Gaza».

Le chef des milices chiites pro-iraniennes, qui a notamment invoqué la «morale universelle» et les grands principes humanistes, s’est directement adressé au gouvernement du président Hosni Moubarak.
Selon lui, seul un changement d’attitude du Caire, dont les dirigeants doivent «immédiatement décider d’ouvrir le point de passage de Rafiah à la circulation des camions assurant le ravitaillement de la bande de Gaza», est susceptible d’encourager un «plus vaste mouvement qui permettra de contourner les sanctions cruelles des colons sionistes».


Nouvelles brèves

Israël, le 16/12/08

Société : 61% des israéliens sont opposés à l'Initiative de paix saoudienne, selon un sondage réalisé par l'Institut Truman.

Judaïsme : Les hassidim Habad célèbrent aujourd'hui la Fête de la «Libération», qui commémore la libération des prisons russes du rabbin Shnéour Zalman de Lyadi, fondateur de la Hassidout Habad, et auteur du Tanya.

Tourisme : Le Conseil Régional du Guilboa a annoncé l'ouverture pour décembre 2010 d’une nouvelle station de ski comprenant six pistes artificielles, et un complexe touristique, dans la vallée de Jezréel.

Société : Plusieurs centaines de réfugiés originaires d'Erythrée ont manifesté devant le ministère de la Défense, à Tel-Aviv, pour réclamer le droit d'asile et un statut de résident.

Transports : Un autocar transportant des touristes fraîchement arrivés de Russie s'est renversé sur la route d'Eilat. 25 passagers ont été tués dans l'accident.

Sécurité : Le ministre de la Défense Ehud Barak a ordonné de fermer les points de passage menant à la bande de Gaza en raison des tirs de roquettes de ce matin.

Sécurité : Quatre missiles Qassam et plusieurs obus de mortier tirés depuis la bande de Gaza se sont abattus sur des zones désertes du Néguev occidental.

Autorité palestinienne : Le chef de l'A.P, Mahmoud Abbas, ne se représentera pas aux prochaines élections en avril prochain, selon le quotidien londonien Al-Hayat.

Sécurité : Tsahal a découvert des armes et de l'équipement militaire dans un village proche de Bethléhem.

Sécurité : Durant la nuit Tsahal a arrêté en Judée Samarie 22 Palestiniens recherchés par les services de sécurité, auxquels ils ont été confiés pour interrogatoire.


Nouvelles brèves, International

Monde, le 16/12/08

USA : Le conseil de l'ONU doit se réunir aujourd'hui pour décider de l'adoption d'une résolution de soutien au processus d'Annapolis. "Israël et les Palestiniens ont effectué des avancées décisives sur le plan diplomatique et sur le terrain, depuis le sommet d'Annapolis" a notamment déclaré la secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice.

CHILI : Deux touristes israéliennes ont disparu lors d'une excursion dans un parc national du sud du pays. Des recherches sont en cours.

USA : A l'approche de la fête de Hanoukka, une réception s'est déroulée à la Maison Blanche hier soir en présence de plusieurs centaines d'invités. George W. Bush a allumé le chandelier offert par David Ben Gourion au président Truman en 1951.

MAJORQUE : Un hôtel en cours de rénovation à Cala Rajtada s'est partiellement effondré, faisant quatre morts et quatre blessés parmi les ouvriers.

SICILE : Les forces de l'ordre ont interpellé plus de 90 personnes suspectées d'appartenir à la mafia lors d'une vaste opération à Palerme et dans d'autres villes de Sicile.

ESPAGNE : La police a interpellé quatre personnes soupçonnées d'espionnage pour le compte de l'E.T.A. Les suspects ont été transférés pour interrogatoire au tribunal en charge des affaires de terrorisme, à Madrid.

RUSSIE : Un tribunal de Moscou a condamné sept skinheads reconnus coupables de 19 meurtres racistes, à des peines de six à vingt ans d'emprisonnement.

SUEDE : Un tremblement de terre de magnitude 4.7 a secoué le sud du pays. Aucune victime n'a été signalée.

NIGER : Deux diplomates canadiens en mission pour les Nations unies sont portés disparus depuis dimanche soir. Leur véhicule a été découvert vide, à une cinquantaine de kilomètres de la capitale Niamey.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil