Israël libère 227 détenus palestiniens

israelinfos.net

mardi 16 décembre 2008, par Desinfos

Les autorités israéliennes ont libéré lundi, en milieu de journée, deux cent vingt sept détenus palestiniens, appartenant tous au Fatah ou a des organisations nationalistes non islamistes, en guise de « geste de bonne volonté » vis-à-vis du président palestinien, Mahmoud Abbas.


Voir en ligne : lLire l’ensemble de la revue de presse de israelinfos.net

Dix huit d’entre ces prisonniers ont traversé le point de passage Erez pour se rendre dans la bande de Gaza, tandis que tous les autres ont emprunté celui de Beitounia, non loin de Ramallah, pour parvenir jusque dans les territoires sous contrôle de l’Autorité palestinienne.

Rappelons que tous les points de passage menant vers la bande de Gaza avaient par ailleurs été ouverts dans la matinée de lundi, permettant ainsi à près de cent vingt de camions, contenant diverses marchandises, de parvenir aux services du Hamas, alors que, selon certains commentateurs israéliens, cette décision intervient au lendemain des discussions menées au Caire entre des responsables sécuritaires israéliens (parmi lesquels le général Amos Guilad) et égyptiens.

La libération des détenus palestiniens a commencé vers midi : ils ont été conduits, à bord d’autobus israéliens, vers les postes frontaliers, au-delà desquels des responsables palestiniens les attendaient. Plusieurs cérémonies d’accueil étaient prévues dans la soirée, à travers les territoires autonomes, auxquelles de nombreuses personnalités palestiniennes, à commencer par le président Mahmoud Abbas, étaient attendues.

Les Brigades des martyrs d’Al Aqsa, la branche armée du Fatah, ont estimé dans un communiqué repris par les médias israéliens, que « cette libération constitue une victoire pour l’Autorité palestinienne ».

De nombreux prisonniers libérés, accompagnés de leurs familles et d’une foule les acclamant comme des héros, se sont rendus à la Mouqataa (QG de l’AP à Ramallah), puis sur la tombe de Yasser Arafat, leader « historique » de l’OLP.

« Notre joie ne sera pas complète avant la libération de l’ensemble des onze mille prisonniers détenus par Israël », a notamment affirmé M. Abbas dans une allocution prononcée face à des centaines de personnes rassemblées dans la cour de son QG, avant d’ajouter : « Je vous promets que d’autres groupes comme celui d’aujourd’hui vont suivre, jusqu’à ce qu’on mette fin à la souffrance de tous nos détenus ».

Diplomatie

Message de Blair ‡ Olmert

Le représentant du Quartet (UE, ONU, USA et Russie) au Proche Orient, Tony Blair, ainsi que le président de la banque mondiale, Robert Zoellick, ont adressé un message au Premier ministre israélien, Ehud Olmert, lui demandant d’alléger les «conditions de transfert d’argent vers la bande de Gaza».

Rappelons que la semaine dernière, le convoyage de cent millions de shekels, notamment destinés à régler les salaires impayés depuis plusieurs mois des employés du Hamas dans les territoires autonomes, avait été autorisé par le ministre de la Défense, Ehud Barak, ce qui avait d’ailleurs suscité de vives critiques émanant de certains politiciens israéliens.

Selon Tony Blair, les «difficultés grandissantes» que provoquent les sanctions israéliennes «au niveau du système bancaire établi dans la bande de Gaza empêchent les habitants d’assurer leur quotidien comme il le faudrait, tout en affaiblissant le gouvernement du président palestinien, Mahmoud Abbas».


Sécurité

Nouvaux tirs palestiniens contre Israël

Deux obus de mortier ont été tirés depuis la bande de Gaza, lundi matin, par des groupes palestiniens qui visaient les localités du sud d’Israël. Les deux engins ont explosé dans des terrains vagues, à proximité d’un kibboutz situé dans les limites du Conseil régional de Shaar Hanéguev, sans faire ni blessé, ni dégât.

Dimanche soir, la ministre des Affaires étrangères, Tzipi Livni, avait déclaré, au cours d’une rencontre avec son homologue autrichien, que «chaque tir provenant de la bande de Gaza mérite une réplique visant à protéger les citoyens d’Israël».
Elle a par ailleurs souligné que l’accalmie, qui prendra fin cette semaine, «ne signifie pas que l’on nous tire dessus, et si le Hamas poursuit ses actions terroristes contre nos civils, nous réagirons en ayant recours à tous les moyens dont nous disposons».
La chef de la diplomatie israélienne, qui a estimé que l’Etat hébreu ne pourra «laisser encore longtemps Gaza entre les mains du Hamas» a ajouté que «le gouvernement est responsable de la sécurité de l’ensemble de ses citoyens», et que «l’Etat doit fournir une solution militaire à la question du terrorisme qui frappe régulièrement les habitants du Néguev occidental».


Société

Manifestation pour Guilad Shalit

Près de deux cents personnes ont répondu à l’appel du Bureau pour la libération de Guilad Shalit qui a organisé, lundi après-midi, une manifestation devant les locaux de la Croix rouge, à Tel Aviv.

Les organisateurs de ce rassemblement ont notamment demandé que les Palestiniens détenus en Israël «soient logés à la même enseigne» que le caporal de Tsahal prisonnier du Hamas «et ne bénéficient des avantages de la Croix rouge qu’à la condition que Guilad reçoive aussi l’autorisation de s’entretenir avec un représentant de sa famille».

Plusieurs manifestants ont par ailleurs émis de vives critiques à l’égard du gouvernement israélien, qui a décidé l’ouverture de tous les points de passage menant vers la bande de Gaza, dans la matinée de lundi.


Autorité palestinienne

Le Hamas divisé ?

Difficile embrouillamini au sein du Hamas : selon des sources «proches du gouvernement du Premier ministre Ismaïl Hanyieh» établi dans la bande de Gaza, et reprises lundi après-midi par les médias israéliens, «il est possible», quoique «pas certain», qu’en déclarant, dimanche, que le Hamas ne tient pas à prolonger la «trêve» (laquelle se trouve d’ailleurs quotidiennement rompue par les tirs de roquettes et d’obus de mortier des groupes palestiniens opérant à partir de la bande de Gaza) avec l’Etat hébreu - Khaled Mashaal, le leader de la branche politique de l’organisation islamiste qui est installé à Damas, n’avait «que» l’intention de «poser les premiers jalons de la future négociation» avec Israël.

Ces mêmes sources, qui n’ont pas cru bon préciser s’il s’agissait de la «future négociation» concernant la libération de Guilad Shalit, ou le «prolongement» du cessez-le-feu, dont les habitants du sud du pays considèrent qu’il n’existe que «sur le papier», ont par ailleurs indiqué qu’en «faisant cette déclaration», Khaled Mashaal n’a pas «consulté la direction du mouvement à Gaza».


Monde arabo-musulman

"Inquiétudes" au Caire

Selon des sources sécuritaires égyptiennes citées dans l’édition de lundi du journal arabe Al Hayat, l’entourage du président Hosni Moubarak «s’inquiète d’une reprise des liquidations ciblées par Israël contre des activistes palestiniens en guise de représailles aux tirs de roquettes Qassam contre la région de Sdérot».

Le journal indiquait également que «la réaction de l’armée israélienne risque de s’étendre jusqu’à la direction politique du Hamas», et laissait clairement entendre que des commandos de Tsahal s’apprêteraient à lancer des «opérations extrêmement précises, qui pourraient comporter des enlèvements de certains leaders palestiniens».
Des responsables militaires égyptiens ont appelé, par l’intermédiaire d’Al Hayat, les organisations palestiniennes à «tenir compte en tout premier lieu des intérêts de leur peuple et à opter en faveur de la poursuite de la trêve» avec l’Etat hébreu, tout en soulignant qu’une «reprise des combats portera gravement préjudice à l’ensemble de la nation palestinienne».


Etranger

"Attaque à la chaussure" contre Bush

Alors que le président George Bush se trouvait dimanche soir à Bagdad, où il a entrepris d’effectuer une «visite surprise», pour y rencontrer notamment le Premier ministre irakien, Nouri al-Maliki dans son bureau devant la presse locale, un journaliste, assis au troisième rang, s’est brusquement levé, au moment où Bush serrait la main du chef du gouvernement, avant de s’écrier : «Sale chien, prends ce baiser d’adieu !», et de jeter méthodiquement, l’une après l’autre, presque à bout portant, ses deux chaussures vers le président américain.

Ce dernier, comme le montrent les images de la vidéo qu’il était possible de voir, lundi matin, sur de nombreux sites Internet (dont http://www.youtube.com/watch?v=QDs_u2qSpjw), n’a pas été touché par les projectiles, et semblait d’ailleurs peu impressionné par l’incident, qu’il a commenté en ces termes : «Eh bien quoi ? On a lancé dans ma direction une paire de chaussures, c’est une manière comme une autre d’attirer l’attention, n’est-ce pas ?».
L’agresseur, Mountazer al-Zaïdi, appartient à l’équipe d’une chaîne irakienne d’obédience sunnite et farouchement anti-américaine qui diffuse à partir du Caire, Al-Bagdadia.
Evacué par des agents irakiens et américains, il a encore eu le temps de crier à l’adresse de Bush : «Tu es responsable de l’assassinat de milliers de civils irakiens».
Plusieurs médias soulignaient que Zaïdi, bien que n’ayant pas eu l’intention de porter gravement atteinte au président, a pris le risque d’être abattu sans sommation par un membre de la garde rapprochée de Bush.

Arrestation à Paris

Les autorités françaises ont annoncé lundi, en milieu de journée, l’arrestation d’un homme âgé de vingt cinq ans, à proximité immédiate de l’entrée principale du palais de l’Elysée, alors que le chef de l’Etat français, Nicolas Sarkozy, s’entretenait avec le Premier ministre du Monténégro, Milo Dukanovic.

Le site Internet Ynet a pour sa part indiqué que selon plusieurs témoins, dont un photographe de presse, l’individu a été violemment plaqué au sol, par plusieurs agents de la sécurité, et d'après les premières informations transmises aux médias, le suspect qui détenait un shocker (sorte de matraque électrique), a été placé en garde à vue dans un commissariat situé non loin de l’Elysée.


Terrorisme

Enquête sur les massacres de Bombay

Selon une information diffusée lundi, en début de soirée, par plusieurs agences de presse d’Islamabad, le Premier ministre pakistanais, Youssouf Raza Gilani, a déclaré, peu avant dans la journée, qu’il ne permettra «à aucun représentant d’un pays étranger de s’ingérer dans les affaires nationales, et de prendre part aux interrogatoires des activistes islamistes arrêtés dans le cadre de l’enquête sur les attentats de Bombay du mois dernier».

Le chef du gouvernement a notamment indiqué, devant les membres du parlement pakistanais, qu’il avait opposé un «refus catégorique» à son homologue britannique, Gordon Brown, lequel lui avait demandé de permettre à des agents anglais, «spécialistes de la lutte anti-terroriste», de «rencontrer» les suspects placés en garde à vue. «Le Pakistan est notre pays», a-t-il encore souligné, «et il faut laisser nos enquêteurs accomplir leur travail».


Nouvelles brèves

Israël, le 16/12/08

Diplomatie : Le Pr. Falk, responsable à l'ONU des droits des Palestiniens, et interdit de séjour en Israël pour ses propos, a été refoulé à son arrivée à l'aéroport Ben Gourion. Richard Falk avait notamment accusé Israël de "crimes contre l'humanité".

Culture : La chanteuse capverdienne, Césaria Evora, se produira le 26 janvier prochain à Tel Aviv, et le 27 à Jérusalem.

Santé : Trois jeunes enfants sont décédés lors de ces trois dernières semaines suite à des problèmes cérébraux, et 4 autres sont autres sont actuellement hospitalisés dans un état grave. Le ministère de la Santé a ouvert une enquête afin de déterminer l'origine de ces décès.

Politique : Barouch Marzel le militant de la droite radicale et le rabbin Chalom Wolpe, président du “Comité pour la sauvegarde du peuple et de la terre d’Israël”, ont annoncé la création de leur nouveau parti, “Erets Israël Chélanou” (Notre pays d’Israël)

Sécurité : Des Palestiniens ont lancé des pierres sur des véhicules israéliens circulant près de Carmé Tsour. On ne déplore pas de blessés.

Transports : La compagnie aérienne El Al inaugurera à partir de mai 2009 des vols réguliers pour Sao Polo, et assurera également des correspondances pour d'autres destinations au Brésil.

Politique : 227 détenus palestiniens ont été libérés ce matin en signe de "bonne volonté" envers le président de l'AP, malgré les nombreux recours déposés à la Cours suprêm contre cette mesure.

Politique : Le journaliste Guidon Reicher a rejoint la liste du parti des retraités, où il occupe la seconde place.

Société : Le parti orthodoxe Shass s'est joint à la coalition municipale de Jérusalem.

Sécurité : Tsahal a arrêté cette nuit 17 Palestiniens recherchés par les forces de l’ordre, lors de plusieurs opérations en Judée Samarie. Les suspects ont été confiés aux services de sécurité.

Politique : L'ancien député Ilan Guilon a été élu à la seconde place du parti Meretz lors des primaires qui se sont déroulées hier soir, tandis que Zahava Galon occupe la troisième position sur la liste.


Nouvelles brèves, International

Monde, le 16/12/08

SYRIE : Le magazine Tishrin, édité par la police locale, a publié une fois encore une caricature à caractère antisémite, représentant un juif orthodoxe.

AFRIQUE : Un programme d'investissement de 65 milliards de dollars pour le "contrôle de l'eau" en Afrique a été proposé par l'Agence de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture.

USA : Suite à une violente tempête de neige et de glace, plusieurs Etats du nord-est des Etats-Unis sont privés d'électricité depuis 3 jours. L'état d'urgence a été déclaré dans une dizaine de communes.

AFGHANISTAN : George W. Bush de retour d'Irak a fait escale à la base aérienne de Bagram pour une visite surprise aux troupes américaines avant de se rendre ensuite par hélicoptère à la résidence du président Hamid Karzaï.

IRAK : Un attentat-suicide au camion piégé a été perpétré à un point de contrôle de Khan Dari, tuant cinq policiers et en blessant 13 autres.

YEMEN : Trois ressortissants allemands, l'employée d'une ONG et ses parents venus en visite, ont été enlevés par des hommes de la tribu de Bani Thabyan dans la province de Dhamar. Les ravisseurs exigent du gouvernement la libération des membres de leur tribu détenus en prison.

CHINE : Adlaï Stock, Alex Padoua, et Nir Lotem, des dessinateurs industriels israéliens, ont remporté le prix d'un concours international destiné à proposer des projets de ''solutions simples à la faim dans le monde''.

EGYPTE : Près de 60 personnes sont mortes dans l'accident d'un autocar qui s'est renversé dans un canal près de Minya, dans le sud égyptien.

PHILIPPINES : Un ferry a fait naufrage au large de la province de Cagayan avec près de 100 passagers à son bord. Au moins 22 personnes se sont noyées, et 34 autres sont portées disparues.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil