Bilan des deux tentatives d’attentat ratées contre Israël

samedi 6 mars 2004


Deux tentatives d’attentat menées contre des postes frontière israéliens se sont soldées par un cuisant échec en plus de causer la mort de deux policiers palestiniens.

Lors de la première tentative d’attentat, un véhicule piégé en route vers un poste frontière de Gaza, gardé par des soldats israéliens, a explosé prématurément à la hauteur d’un poste de police palestinien, tuant deux policiers et les occupants du véhicule du même coup.

Lors de la deuxième tentative d’attentat, une jeep maquillée en véhicule de l’armée israélienne s’est rendu jusqu’à un poste frontière de la ville d’Erez. Un homme en est sorti en faisant feu sur les soldats israéliens qui l’ont aussitôt abattu, lui et l’autre occupant du véhicule.

Bilan des deux opérations ratées : 4 Palestiniens, 2 terroristes-suicide et 2 policiers sont morts et une vingtaine d’autres personnes ont été blessées.

Le Hamas dit avoir mené l’opération avec la branche armée du Fatah et le Jihad islamique. Il est plutôt rare que les trois mouvements s’allient pour mener des actions conjointes.

Dans des appels anonymes à des journalistes à Gaza, l’explosion de la voiture suivie de l’attaque du même poste israélien a été présentée comme une opération conjointe menée par les branches militaires des mouvements Hamas et Jihad islamique, et les Brigades des Martyrs d’Al-Aqsa, groupe lié au Fatah de Yasser Arafat.


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil