Le premier prototype de l’attaque terroriste de Mumbai : Mike’s place, à Tel Aviv en 2003

Analyse de DEBKAfile

dimanche 30 novembre 2008, par Desinfos

Il y a cinq ans, Al-Qaïda a enrôlé deux musulmans britanniques pakistanais pour débarquer par la mer à Tel Aviv, pour s’emparer d’un grand hôtel près de la plage ainsi que de l’ambassade voisine des USA, pour prendre des otages et pour tirer autant possible. Recrutés à la mosquée radicale du parc de Finsbury de Londres comme le terroriste à la chaussure Richard Reid, Asif Muhammed, Hanif et Omar Khan Sharif qui ont été formés pour leur mission dans la bande de Gaza voisine et en Syrie.


Mais ils ont raté leurs objectifs principaux. Au lieu de cela, ils ont frappé le bar Mike’s place tuant trois Israéliens et en blessant 60. Ces directives, cependant, se sont reproduites de façon saisissante - quoique sur une méga-mesure - dans le mode de fonctionnement des terroristes islamistes à Mumbai, le mercredi 26 novembre.

Mumbai a été attaqué - non par deux mais par 30 terroristes environ, à qui ont été assignées sept cibles dans une ville du monde de plus de 16 millions d’habitants.

Pour leur mission la paire de terroristes amenés à Tel Aviv a subi un entraînement, moins deux ans après 9/11, ils ont énormément servi la cause d’ Al-Qaïda. Les deux Islamistes britanniques ont été implantés aussi méticuleusement que le groupe beaucoup plus grand d’attaquants de Mumbai, passant des mois à Gaza prenant des informations du Hamas sur la tactique du terrorisme-suicide avec des ceintures explosives, après un endoctrinement initial en Syrie.

L’attaque de 2003 a commencé à à aller de travers quand, au dernier moment, Hanif et Sharif, les exécutants d’Al-Qaïda ont changé le plan original. Au lieu du débarquement à Tel Aviv par la mer, les terroristes ont reçu l’ordre de se rendre depuis Gaza vers la ville israélienne plusieurs jours avant la date butoir, s’inscrire dans un hôtel avec leur passeport britannique et surveiller complètement les endroits visés.

Depuis 2008, Al-Qaïda a remplacé les ceintures explosives par la tactique de commando, avec une reconnaissance soigneuse et des opérations de support dans les pays voisins, cela demeure l’élément principal de leur mode de fonctionnement, comme l’indiqué l’attaque terroriste de Mumbai.

L’opération 2003 a commencé à se désagréger après que les deux terroristes, au lieu de se diriger vers un hôtel et l’ambassade des USA, ont attaqué une bar, pour seulement constater que leur ceintures explosives étaient défectueuses. Celle de Hanif a explosé seulement en partie, tuant trois Israéliens et lui-même, celle de Sharif n’a pas fonctionné du tout et il s’est enfui.

Puis, aussi, le gouvernement britannique a désavoué tout ce rattachement britannique à l’incident, ce qui était plus facile alors, étant donné la petite échelle de l’incident.

L’histoire complète est sortie seulement quatre ans plus tard, en Mai 2007, lorsque les forces américaines en Irak ont capturé Al Hadi al Iraqi, qui s’est avéré être l’employé d’Al-Qaïda qui a formé Hanif et Sharif et les a envoyés à Tel Aviv en avril 2003.


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil