Un haut responsable militaire israélien accuse Damas d’armer le Hezbollah

AFP

dimanche 26 octobre 2008, par Desinfos

Un responsable militaire israélien a accusé dimanche la Syrie de fournir des armes au Hezbollah, en violation de la résolution du Conseil de sécurité de l’ONU qui a mis fin à la guerre de 2006 entre Israël et la milice chiite libanaise. « La Syrie est devenue l’entrepôt d’armes du Hezbollah », a déclaré lors du conseil des ministres hebdomadaires le général Amos Yadlin, chef des renseignements militaires israéliens, selon un autre responsable israélien.


« Les activistes du Hezbollah font ce qu’ils veulent en Syrie. La Syrie a levé toutes ses restrictions et, de par son attitude irresponsable, donne au Hezbollah l’accès à presque toutes ses capacités stratégiques. »

Israël accuse régulièrement la Syrie de fournir des armes au Hezbollah, ou de permettre aux armes iraniennes de passer au Liban, en violation de la résolution 1701 du Conseil de sécurité, qui avait mis fin à 34 jours de guerre à l’été 2006.

La résolution 1701 demandait le retrait des forces israéliennes du Liban Sud et le déploiement d’une force libanaise soutenue par l’ONU.

Elle exigeait en outre le désarmement de toutes les milices, dans une référence au Hezbollah et aux mouvements armés palestiniens.

Israël avait lancé en juillet 2006 une vaste offensive au Liban, après la capture de deux soldats israéliens par un commando du Hezbollah lors d’un raid transfrontalier. Les corps des deux militaires ont été restitués à Israël dans le cadre d’un échange de prisonniers cet été.

Israël et la Syrie ont entamé en mai des négociations de paix par l’intermédiaire de la Turquie.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil