Berlin sème à nouveau le doute

Benjamin Weinthal, à Berlin | jerusalem Post édition Francaise

mercredi 15 octobre 2008, par Desinfos

L’ambassadeur d’Allemagne en Iran, Herbert Honsowitz, a créé la polémique en autorisant un attaché militaire à se rendre à une manifestation anti-Israël à Téhéran le mois dernier. « Israël doit être rayé de la carte » était l’un des slogans peints sur des missiles Shihab-3 - dotés d’une portée de 1 300 km et faisant ainsi de l’Etat hébreu une cible potentielle.


La manifestation est organisée chaque année en souvenir de la guerre Iran-Irak (1980-1988). Embarrassé par la présence de l’attaché, le ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, a immédiatement rappelé Honsowitz à Berlin pour procéder à des consultations.

Interrogé par le Jerusalem Post, Jens Plötner, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, a déclaré : « Le ministre des Affaires étrangères Steinmeier était très contrarié par la présence d’un attaché allemand à cette manifestation. »

Les pays membres de l’Union européenne se sont engagés, depuis trois ans, à ne jamais se rendre à cette manifestation. Selon une autre porte-parole, l’attaché allemand se serait rendu à Téhéran uniquement dans le but de recueillir des informations sur la technologie militaire iranienne. « Un comportement inacceptable et très étrange », ajoute-t-elle toutefois, précisant que l’attaché aurait très bien pu se contenter d’observer le matériel militaire à la télévision.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil