Un groupe militaire pro al-Qaïda de la bande de Gaza appelle le Hamas à libérer son leader

(Xinhua)

mardi 9 septembre 2008

Un groupe militaire pro al-Qaïda de la bande de Gaza, l’Armée des Nations, a appelé lundi le mouvement du Hamas à libérer l’un de ses leaders, arrêté la semaine dernière par les forces de sécurité du Hamas dans la bande de Gaza. Le leader du groupe, Abu Hafs, a été arrêté peu de jours après qu’il se soit exhibé avec des douzaines de combattants de l’Armée des Nations au cours d’un exercice dans une des bases du groupe, dans le sud de la bande de Gaza.


Juste après que la police du Hamas l’eut arrêté, un site internet proche du groupe a menacé de kidnapper les leaders du Hamas et de mener des attaques contre le Hamas s’il n’était pas immédiatement libéré.

Mais, Abu el-Heija, porte-parole du groupe radical islamique, a nié ces informations, déclarant qu’il condamnait la détention d’Abu Hafs par les forces du Hamas, et que l’Armée des Nations demandait au Hamas de le libérer immédiatement.

« Certains groupes militaires, dont le Jihad islamique et le Comité de résistance populaire, pressent le Hamas de libérer Abu Hafs », a indiqué le porte-parole.

Il a ajouté : « Abu Hafs doit être libéré pour que nous évitions de tomber dans l’agitation et les disputes avec le mouvement du Hamas et d’autres factions palestiniennes ».

Le mouvement du Hamas et ses forces de sécurité occupent la bande de Gaza depuis mi-juin de l’année dernière après avoir pris le contrôle de l’enclave en chassant les forces de sécurité du président palestinien Mahmoud Abbas.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil