Le CRIF consterné par la mort des deux soldats israéliens

Communique de Presse du CRIF

mercredi 16 juillet 2008

Le CRIF tient à faire part de sa consternation en apprenant que, lors de l’échange entre Israël et le Hezbollah, ce sont les corps des deux soldats morts, Ehud Goldwasser et Eldad Regev qui ont été restitués à Israël.


Le CRIF se déclare choqué par les images de joie indécentes diffusées par la télévision du Hezbollah, Al Manar, et d’autres médias arabes en l’honneur de Samir Kantar, auteur du meurtre froid de toute une famille.

Le CRIF réaffirme sa solidarité et celle la communauté juive de France à la famille des soldats assassinés et au peuple israélien. Par la voix de son président, Richard Prasquier, il a transmis ses pensées aux familles des soldats qui ont été privées de tout signe de vie depuis 2006 malgré les promesses du Hezbollah.

Le CRIF rend hommage à la démarche éthique du gouvernement israélien qui a accepté un échange inégal pour s’assurer du retour des soldats israéliens, vivants ou morts, auprès de leurs familles.

Par ailleurs, le CRIF salue l’engagement pris par Nicolas Sarkozy d’obtenir la libération de Gilad Shalit en espérant qu’il allait se concrétiser rapidement, notamment grâce au rôle de l’Egypte.


Les textes

Mots-clés

Accueil