Les discours imaginaires d’une précieuse ridicule

Liliane Messika © Primo

dimanche 15 juin 2008

Libération nous propose, le 11 juin 2008, la tribune d’une obscure ex-candidate belge aux élections sénatoriales. Notre collaboratrice, Liliane Messika, n’a pas manqué l’occasion de la contrer sur ses propres contradictions. Un papier au vitriol que l’intéressée a bien cherché ! Mme Simone Susskind, qui a récolté 2,03% des voix aux dernières élections sénatoriales belges francophones (en 2007) devrait connaître les difficultés suscitées par la composition binationale d’un Etat, comme en témoigne la complexité du processus électoral qui lui a permis d’obtenir 16000 voix... Cela ne l’empêche pas de donner des leçons à un Premier ministre qui ne lui a rien demandé.


Voir en ligne : Lire aussi l’article sur : hhttp://www.primo-europe.org/


La revue des infos

Mots-clés

Accueil