Assad, un allié au sommet

Diplomatie. Sarkozy a besoin du Syrien pour son projet d’Union pour la Méditerranée.

samedi 14 juin 2008

C’est la diplomatie de la girouette. En novembre, l’Elysée tend la main à Damas, rompant la politique d’isolement initiée par Jacques Chirac depuis l’assassinat de Rafic Hariri ; en catimini, deux très proches collaborateurs du Président - Jean-David Levitte et Claude Guéant - se rendent alors à deux reprises en Syrie sans même en informer Bernard Kouchner, pourtant plongé jusqu’au cou dans l’imbroglio libanais.


Voir en ligne : lire l’article sur : http://www.liberation.fr/


La revue des infos

Mots-clés

Accueil