Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Barak ne se rendra pas à Washington

Barak ne se rendra pas à Washington

israelinfos.net

lundi 28 avril 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Selon l’édition de dimanche du quotidien Haaretz, les récentes révélations américaines, sur l’attaque israélienne contre le complexe nucléaire syrien en septembre dernier, ont incité le ministre de la Défense à ajourner sa visite aux Etats-Unis.

Ehud Barak, qui devait notamment s’entretenir avec le vice-Président Dick Cheney et le secrétaire de la Défense Robert Gates, a préféré remettre ces réunions à une date ultérieure, afin d’éviter qu’elles ne soient associées, par la presse américaine et internationale, aux informations récemment publiées sur le raid de l’armée de l’air israélienne. 



Selon Haaretz, qui rapporte par ailleurs des sources militaires anonymes indiquant que « la situation à la frontière nord pourrait bientôt devenir très délicate », l’instabilité dans la bande de Gaza et les attaques contre les villes du sud du pays ont également poussé le ministre de la Défense a retarder son voyage. Bien que dans l’entourage du chef du parti travailliste, on estime néanmoins « peu probable » une riposte syrienne à l’opération israélienne du 6 septembre 2007, Tsahal a reçu pour consigne de ne pas baisser son niveau d’alerte.



Rappelons que la censure militaire israélienne ne permet toujours pas la publication d’informations précises concernant cette incursion de l’aviation en territoire syrien, suivie du bombardement et de la destruction totale de plusieurs « cibles stratégiques », et que ces nouvelles révélations accompagnées de photos de la centrale nucléaire d’origine coréenne détruite par les chasseurs de Tsahal, posent problème à la diplomatie israélienne alors que des pourparlers sont engagés avec Damas en vue d’aboutir à un accord de paix.

Sécurité

Arrestation à Beit Lahya

Selon des sources palestiniennes, une unité spéciale de Tsahal a capturé, dans la nuit de samedi à dimanche, un membre important du Hamas, au cours d’une opération qui s’est déroulée à Beit Lahya, dans le nord de la bande de Gaza.

Un porte-parole du mouvement islamiste a par ailleurs indiqué qu’une adolescente de quatorze ans, présentée comme la fille du terroriste appréhendé, a été tuée par des soldats, au cours de la fusillade qui a précédé l’arrestation. Dimanche après-midi, un communiqué de l’armée précisait pour sa part que le milicien s’était rendu aux forces israéliennes, après que tous ses proches aient été autorisés à quitter la maison familiale.

Société

Olmert et Livni « passibles de la peine de mort »

Le rédacteur en chef de la revue « Nativ » (laïque et ultra-nationaliste), Aryeh Stav, a provoqué l’indignation des participants du Colloque intitulé « Israël et les nations », qui s’est tenu dimanche, dans la ville de Ramleh, en affirmant que « Ehud Olmert et Tsipi Livni, qui mènent des discussions portant sur le partage de Jérusalem et l’abandon de territoires actuellement sous souveraineté israélienne, sont a priori passibles de la peine de mort pour trahison ».

Interrogé plus tard dans la journée par le quotidien Haaretz, Stav a tenu à préciser sa pensée : « Des politiciens qui se lancent dans des pourparlers visant à troquer leur capitale, voilà un phénomène absolument unique au monde », a-t-il notamment déclaré, avant d’ajouter : « En Amérique, tout retrait d’une partie quelconque des terres placées sous souveraineté nationale dépend d’une décision juridique impliquant l’ensemble des Etats, mais en Israël, où de telles lois existent aussi, il n’y a personne pour les appliquer ». Il a par ailleurs qualifié les politiciens israéliens de « délinquants oeuvrant à visage découvert ».

Diplomatie

Assad refuse les Assad refuse les « pourparlers directs »

Dans un entretien publié dimanche par le journal Al-Watan, le président syrien, Bachar el Assad, a exigé du premier ministre israélien, Ehud Olmert, un document écrit dans lequel l’Etat hébreu manifesterait clairement sa volonté de paix et son intention de restituer le Golan à la Syrie.

Le chef du régime baasiste a par ailleurs ajouté : « Israël propose des pourparlers directs, quant à nous, nous préférons nous en tenir pour le moment à un échange d’informations, par l’intermédiaire de la Turquie, susceptibles de former la base d’une négociation future ». 

Pour Bachar el Assad, qui a estimé « qu’il n’existe aucune espèce de confiance mutuelle entre l’Etat juif et la Syrie », la riposte de son pays à l’opération du 6 septembre 2007, durant laquelle l’aviation israélienne a bombardé un complexe nucléaire secret construit avec l’aide de la Corée du nord, ne prendra pas forcément la forme d’une confrontation directe avec Tsahal : 
« Quand je parle de représailles syriennes », a-t-il notamment déclaré « je ne parle pas forcément de missiles contre missiles, de bombes contre bombes, ni de balles contre balles, car nous avons nos propres moyens de réagir, les israéliens le savent très bien ».

Culture

Journal d’Anne Frank

Le journal tenu pendant deux ans par la jeune adolescente juive cachée à Amsterdam dans une annexe de l’usine de son père, avant d’être découverte et déportée en 1944, avec sa famille, par les nazis, vers les camps de la mort, va être adapté pour la télévision par la B.B.C.

Si France2 coproduit cette adaptation, comme l’indiquent certaines sources, « Le Journal d’Anne Frank » pourrait être diffusé sur le petit écran dès la prochaine rentrée.

Du jazz en terre sainte

La grande artiste et chanteuse de jazz Dee Dee Bridgewater a annoncé qu’elle donnera un concert en Israël, le 3 juin prochain, au théâtre de Holon, où elle fêtera par la même occasion son cinquante huitième anniversaire. Elle y interprètera notamment son dernier album, Red Earth, qui mêle des influences venues de la musique malienne à des formes plus traditionnelles de ce « jazz vocal » dont Bridgewater est considérée comme l’une des plus remarquables représentantes.

Insolite

æ

Record

Le plus grand drapeau du monde, frappé en l’occurrence des couleurs de l’Etat hébreu, a été déployé dimanche, sur un terrain appartenant au kibboutz Shaalavim, situé non loin de Tel Aviv.

Des dizaines d’ouvriers ont participé à l’installation de l’ouvrage, dont les dimensions impressionnantes (100 mètres de hauteur, 200 mètres de largeur, 5200 kilos) ont été imaginées par une richissime femme d’affaires, originaire des Philippines, à l’occasion du soixantième anniversaire de l’Etat d’Israël. 

Six couturiers, secondés par deux stylistes et quarante bénévoles, ont participé à la confection du gigantesque étendard, qui atteint deux fois la taille du célèbre Super Flag américain, lequel détenait jusqu’à présent le record dans ce domaine.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette